Les actualités sur le thermostat connecté 

Sobriété énergétique oblige, les Français ont tout à gagner en régulant mieux la température de leur logement.

C’est précisément l’objectif du gouvernement avec le « Décret thermostat » publié le 8 juin 2023. Les particuliers et les professionnels devront en effet installer des thermostats programmables ou connectés dans les logements existants ou neufs et dans les bâtiments tertiaires de moins de 1 000 m², avant le 1er janvier 2027.  

Olivier Rorive, responsable de l’offre Wiser chez Schneider Electric, vous explique comment mieux répondre à cette nouvelle réglementation et conseiller vos clients en quête de solution.  

thermostat connecté Odace, filaire, nativement connecté au système Wiser

Actuellement, seuls 12% des Français programment leur chauffage, selon l’association des Industries du Génie Numérique, Energétique et Sécuritaire (IGNES), sachant que le chauffage représente près de 70% de la consommation d’énergie dans le résidentiel (source : ADEME). Pourtant, avec un thermostat programmable, les ménages pourraient mieux maîtriser leur consommation énergétique, réduire largement leurs factures tout en préservant, voir en optimisant leur confort, comme le montre un reportage récent avec le témoignage d’un utilisateur de thermostat connecté. Le ministère de la Transition écologique a donc décidé de donner un coup de pouce dans ce sens, avec le « Décret relatif aux systèmes de régulation de la température des systèmes de chauffage et de refroidissement et au calorifugeage des réseaux de distribution de chaleur et de froid ». 

7% d’économie d’énergie pour 1°C de moins, 15% avec la régulation par pièce

Tous les acteurs du bâtiment, maîtres d’ouvrage, constructeurs, bailleurs, syndics de copropriétés… mais aussi particuliers, vont donc être obligés d’équiper les chaudières et radiateurs de leur logement individuel ou collectif, neuf ou existant, avec un thermostat. 
« Depuis des années, l’ADEME affirme que la baisse d’un degré de la consigne de chauffage, c’est 7% d’économie d’énergie. Avec un thermostat programmable, capable de réguler la température pièce par pièce ou zone par zone, c’est encore mieux : il permettrait de réduire la consommation d’énergie de 15 %. En pleine augmentation des prix de l’énergie, le retour sur investissement est donc très rapide. Et c’est d’autant plus vrai que ces thermostats sont éligibles à divers dispositifs d’aide, comme MaPrimeRénov’, la prime Coup de pouce chauffage, les Certificats d’Economie d’Energie CEE… ». Un arrêté vient d’ailleurs d’être publié au Journal Officiel fin novembre 2023, annonçant que les aides du dispositif CEE sont désormais renforcées, si l’on installe un système de régulation pièce par pièce sur un chauffage individuel : il s’agit du Coup de pouce « Pilotage connecté du chauffage pièce par pièce », à l’initiative du gouvernement.   

Des aides renforcées pour les thermostats les plus performants

Cet arrêté instaure en effet une bonification pour des opérations contractées entre le 1er décembre 2023 et la fin de l’année 2024. Dans cette perspective, Schneider Electric simplifie les démarches pour son réseau d’Installateurs Wiser, à l’aide d’un dispositif spécialement créé dans le cadre du Coup de pouce, sous acceptation d’une charte d’engagement. 

C’est une réelle opportunité, puisqu’avec ce coup de pouce, le ministère de la Transition écologique cherche à inscrire durablement la sobriété énergétique dans les habitudes des Français et à les pousser à s’équiper de thermostats dès à présent et à se tourner vers « les systèmes les plus performants, qui sont aussi les plus onéreux ». Et pour connaître les modalités pour bénéficier de cette aide, il convient de consulter la fiche d’opération standardisée BAR-TH-73, créée lors de l’arrêté du 29 novembre 2023. En particulier, les conditions pour la délivrance des CEE nécessitent de faire appel à un professionnel, pour l’acquisition et d’installation d’un système de régulation à fort rendement énergétique (de classe A selon la norme NF EN ISO 52120-1) ou avancée (de classe B) sur le chauffage d’un logement n’en disposant pas ou en remplacement d’un système de régulation existant peu performant. La bonification est obtenue à la condition que le système soit en capacité de récupérer en temps réel le signal EcoWatt ou EcoGaz, dans l’objectif de consommer l’énergie au meilleur moment. 

Thermostats programmables et connectés 

Il existe plusieurs catégories de thermostats pour se conformer au nouveau décret. Les plus simples sont dits « programmables ». Ils sont susceptibles de réguler automatiquement la température d’un logement, avec des consignes variables. Un peu plus chaud le jour et plus frais la nuit, 19 et 17°C par exemple.  

Plus précis, les thermostats « connectés » peuvent effectuer un contrôle de la température à distance et sur mesure, pour apporter un confort thermique personnalisé. Ils incitent à réaliser plus d’économie, grâce au pilotage à partir d’une application sur son smartphone. L’utilisateur a en permanence le contrôle sur son confort et sur ses dépenses. Enfin, ces thermostats sont en mesure de s’interconnecter avec d’autres objets connectés pour fonctionner ensemble. 

Plus d’intelligence avec Wiser 

Mieux encore ! Certains thermostats connectés ont la capacité de déployer une infinité de scénarios de températures, en fonction des absences et des présences, en fonction des espaces dans le logement, selon ses horaires, ou selon les besoins de confort de chaque occupant. « C’est précisément le cas de notre solution Wiser qui présente une longueur d’avance sur le marché, affirme Olivier Rorive. De plus, Wiser fonctionne avec une large gamme de systèmes de chauffage et de climatisation, ce qui lui permet de s’intégrer dans la majorité des foyers. » L’intelligence de Wiser se manifeste aussi par son potentiel à interagir avec son environnement. La solution est en effet dotée d’une programmation considérant les conditions météorologiques locales et les préférences de chaleur des habitants. « En plus, l’installation de l’application Wiser Home est si intuitive, qu’elle en devient presqu’aussi simple qu’un jeu d’enfant, conclut Olivier Rorive. Sans oublier que les utilisateurs peuvent bénéficier de l’assistance technique par les experts de Schneider Electric. Tout est pensé pour faciliter le confort et les économies à la maison ! » 

Si vous avez des questions complémentaires ou des besoins de précisions sur le Décret thermostat, n’hésitez pas à consulter notre notice d’information, ou la page dédiée aux consommateurs. Également si vous voulez découvrir notre solution Wiser, n’hésitez pas à consulter notre page gamme 

Tags :

Ajouter un commentaire

Tous les champs sont requis.

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. Découvrez comment les données de vos commentaires sont traitées.