Résidentiel

Le suivi des performances exceptionnelles d’ABC, 1er concept collectif autonome

A comme Autonomie, B comme Bâtiment, C comme Citoyen : l’ensemble immobilier ABC à Grenoble, imaginé par la R&D de Bouygues Construction est le tout premier concept de Bâtiment collectif Autonome en France (au service du Citoyen). Livré en juillet 2020 au bailleur Grenoble-Habitat, il vient de boucler sa première année de fonctionnement. L’occasion de faire le point avec le bureau d’études NERCO, basé à Ecully près de Lyon, chargé de conception et du suivi des performances durant les 5 premières années d’exploitation.

Bâtiment à Grenoble

En 2016, le maître d’ouvrage LINKICITY Sud Est déléguait au bureau d’études NERCO la mission de réaliser les calculs énergétiques et environnementaux, ainsi que les études CVC, plomberie, Courants Forts/Faibles et GTB pour un projet inédit en France : celui d’un ensemble immobilier collectif autonome en énergie et en eau.

1 130 m² de panneaux photovoltaïques sur les toits

« ABC vise à diviser par 3 ses consommations d’eau, à réduire de 40 % les déchets ménagers ultimes et à obtenir 70 % d’autoconsommation en énergie, » confie Julien Barret, Responsable du projet CFO – CFA chez NERCO. Pour parvenir à ces niveaux d’autonomie jamais atteints en France pour des logements collectifs en agglomération, de très nombreuses solutions innovantes ont été intégrées à ce projet, comme une centrale solaire en terrasse composée de 688 panneaux photovoltaïques, un stockage d’électricité dans les batteries des radiateurs, une pompe à chaleur sur eaux grises provenant des douches et de la cuisine…

Schneider Electric, partie prenante du projet

portrait de Julien Barret

Les bâtiments étant construits à Grenoble, la participation de Schneider Electric s’est imposée naturellement à NERCO, d’autant plus que le projet ABC privilégiait l’implication d’entreprises régionales. Les interrupteurs et autres appareillages dans les logements sont ainsi de la marque du groupe. « En plus, au-delà de la qualité des solutions du groupe, les immeubles devaient intégrer un système de GTB, ce qui est très rare dans des bâtiments de logement, affirme Julien Barret. Or, Schneider Electric est spécialiste de la GTB, ce qui confirme notre choix. » Dans son cahier des charges, NERCO a donc préconisé d’utiliser l’interface de communication Smartlink, qui permet de faire facilement de la gestion technique centralisée, en mesurant, surveillant et commandant à distance les fonctions essentielles du tableau électrique connecté Resi9, lui aussi Schneider Electric, en matière de production d’énergie photovoltaïque et de consommation d’électricité.

Un suivi durant 5 ans pour valider le concept

Et ce n’est pas tout, puisque NERCO reste mobilisée durant 5 ans pour suivre les performances du concept en exploitation, et ainsi valider le bien-fondé de ses calculs de conception pour respecter 60 kWh/m² tous usages. « Nous avions fait des simulations numériques poussées, en misant sur le comptage d’énergie, explique Mathieu Joly, Chargé d’études Energie Environnement chez NERCO. Pour suivre la production d’énergie photovoltaïque et les consommations d’électricité dans le temps, nous exploitons les données remontées des compteurs d’énergie sans fil PowerTag dans le tableau et du système de gestion d’énergie Wiser dans les logements. » Pour NERCO, Wiser est d’autant plus indiqué dans le cadre de ce projet, qu’il s’interface facilement avec la plateforme de supervision de l’habitat connecté Wizom de Bouygues Construction et qu’il a permis de multiplier les points de comptage dans une dizaine de logements suréquipés (four, réfrigérateur…) dans les immeubles.

Bâtiments ABC à Grenoble

Des résultats préliminaires en phase avec les simulations

Après l’emménagement des premiers locataires, Mathieu Joly reconnait que cette première année a constitué une période de rodage. « En revanche, les analyses des consommations réelles depuis l’été 2021 semblent confirmer des moyennes conformes aux prévisions. Nous avons aussi relevé des écarts, pour la plupart liés aux comportements des usagers. Pour améliorer les performances, un partenaire AMO du projet, l’atelier grenoblois Popcorn, s’est chargé de la sensibilisation et de l’accompagnement des locataires. Depuis, tout va mieux, côté consommation ! »

Le concept ABC n’en est finalement qu’à ses débuts, puisqu’il reste 4 années de suivi. Néanmoins, le projet a déjà été maintes fois récompensé, avec une mention Grand Prix Construction Durable et une mention Energie & Climats Tempérés aux Green Solutions Awards France 2020-2021, ainsi que la certification Well Gold Logements (confort, santé et bien-être des habitants) et le label E+C-, avec les excellents niveau 4 pour l’énergie et niveau 1 côté carbone. A suivre…

Pour aller plus loin :
– Accédez à des actualités exclusives et des outils développés rien que pour vous, dans un seul et même endroit 
– Si vous avez déjà un projet et/ ou que vous voulez obtenir des informations, contactez un expert


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)