Perspectives

Quelle est la différence entre les contrats d’achat d’électricité directs et financiers (virtuels) ?

À mesure que le marché des utilisateurs décidés à passer aux énergies renouvelables se développe, les acheteurs commerciaux, industriels et institutionnels ont besoin de mieux comprendre en quoi l’approvisionnement en énergie renouvelable des entreprises diffère des stratégies d’approvisionnement en énergie traditionnelles. Les contrats d’achat d’électricité (PPA : Power Purchase Agreements) de type direct sont la voie la plus efficace pour les grandes entreprises souhaitant limiter leur impact environnemental et décidées à utiliser de l’énergie propre pour réduire leurs émissions. Comme nous l’avons déjà vu précédemment, la bonne compréhension des contrats d’achat d’électricité s’accompagne d’une courbe d’apprentissage qui n’est pas évidente pour les entreprises qui découvrent ce domaine.

L’élément essentiel consiste à bien comprendre les subtilités des contrats d’achat PPA. En effet, il existe deux types de structure de PPA : les contrats directs (également appelé vente au détail ou physique) et les contrats financiers (également appelé virtuel ou synthétique). Le niveau d’impact sur le climat et la viabilité économique de l’accord dépendent du type de structure du PPA choisi par l’entreprise.

Alors que ces types de contrats produisent des résultats similaires – un contrat à long terme entre un fournisseur d’électricité renouvelable et un acheteur solvable – il existe plusieurs différences importantes que les acheteurs doivent connaître.

PPA directs et financiers

Un contrat PPA de type direct est un accord conclu entre un producteur d’énergie renouvelable et un utilisateur final auquel l’électricité produite – à l’aide d’une installation éolienne ou solaire – sera délivrée physiquement afin d’alimenter ses installations. Puisque l’entreprise acheteuse devient propriétaire de l’énergie produite dans ce type de contrat, le prix final de l’électricité livrée dépend du prix d’achat contractuel défini dans le PPA majoré des frais d’acheminement.

En contrepartie d’un accord de fourniture d’énergie pour une durée définie, les acheteurs ayant souscrit un contrat PPA direct bénéficient de tarifs fixes d’énergie renouvelable durant toute la durée de leur contrat et profitent de conditions simples et claires dans leur manière d’alimenter leur entreprise en électricité propre. Toutefois, la réglementation du marché de l’énergie et les différences pouvant exister sur les marchés existants dans un même pays peuvent présenter des inconvénients avec ce type de contrat.

Pour qu’un contrat PPA direct soit possible, en général, l’installation de production d’énergie et les activités de l’entreprise doivent être situées dans le même réseau régional. En outre, seules les entreprises opérant dans des zones dérégulées peuvent s’engager dans ce type de contrat.

Puisque toutes les régions n’ont pas dérégulé leur marché de l’énergie – et parce que la plupart des grandes entreprises disposent d’installations dans plusieurs réseaux régionaux – les contrats PPA directs peuvent avoir un intérêt limité auprès des entreprises souhaitant se procurer des énergies renouvelables en quantité importante.

Les contrats PPA financiers, comme les PPA directs, sont conclus directement entre le producteur d’énergie et l’entreprise utilisatrice, mais la différence essentielle réside dans le fait qu’aucune énergie renouvelable n’est pas fournie physiquement. Par conséquent, au lieu d’acheminer l’énergie renouvelable à l’utilisateur, le producteur revend l’énergie renouvelable qu’il produit directement au gestionnaire du réseau et encaisse des revenus au prix du marché réglementé. Le producteur d’énergie rembourse la différence de tarif à l’acheteur lorsque le prix contractuel convenu dans l’PPA (ou prix d’appel) est inférieur au prix du marché et inversement lorsque le prix est supérieur.

La composante financière de ce type de contrat, qui est souvent un facteur de motivation important pour les entreprises qui se livrent à des PPA, est connue sous le nom de « contrat de différences » ou « d’échange fixe à flottant ».

Bien qu’il y ait un facteur de risque inhérent à la reconnaissance du caractère incertain de l’évolution des prix de l’électricité, la tendance historique sur 100 ans de hausse de prix associée à des prévisions pour les années à venir indiquent que l’électricité deviendra probablement plus coûteuse dans le futur.

En outre, les contrats d’achat PPA d’électricité renouvelable sur de nombreux marchés aux États-Unis peuvent être conclus à des niveaux inférieurs au prix de marché actuel de l’électricité, pondéré en fonction de la production. Cela signifie que, à moins que les prix du marché de l’électricité ne chutent par rapport à leur niveau actuel et qu’ils restent stables pendant la durée du contrat, les gains de trésorerie sont susceptibles de profiter plus à l’acheteur que l’inverse.

De plus, les entrepreneurs qui ont souscrit à des contrats d’achat PPA directs et financiers peuvent opter pour une offre groupée de PPA tout en conservant les caractéristiques environnementales (crédits à l’utilisation d’énergies renouvelables en Amérique du Nord) associées à la production d’énergie du projet. Grâce à cette option, les entreprises ayant des objectifs de développement durable en plus de leurs objectifs d’économies financières peuvent atteindre ces deux résultats à l’aide d’un contrat d’achat PPA.

Les contrats PPA de type financier sont également souvent plus souples que les opérations directes et séduisent donc de nombreuses entreprises :

  • Les acheteurs situés dans des zones où les prix sont réglementés ont la possibilité de bloquer un prix d’achat à long terme à des niveaux inférieurs à ceux du marché.
  • Les acheteurs disposant de plusieurs sites peuvent satisfaire leurs besoins en énergie renouvelable tout en réduisant le nombre de transactions.
  • Les entreprises concluent des transactions uniquement sur le marché de gros.
  • Les risques techniques et les problèmes d’ingénierie sont généralement limités parce que l’électricité n’est pas délivrée directement et parce que les opérateurs assument la plupart des risques opérationnels.
  • Une position courte sur le coût d’approvisionnement futur peut souvent constituer une couverture efficace contre l’augmentation des coûts énergétiques.

Bien que les contrats d’achat PPA soient un moyen efficace pour de nombreuses structures de réduire leurs émissions opérationnelles, ils sont à nuancer et exigent une connaissance importante du marché pour en tirer les plus grands bénéfices.

Vous envisagez de souscrire un contrat d’achat PPA pour votre entreprise ? Découvrez la bonne stratégie en téléchargeant notre livre blanc, Accelerate Your Energy Strategy With Power Purchase Agreements.


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)