Industrie

Renforcer la compétitivité des produits de grande consommation grâce à « l’Universal Automation »

Renforcer la compétitivité des produits de grande consommation grâce à « l’Universal Automation »

Des mises en œuvre rapides et des opérations agiles différencient les entreprises de la prochaine génération dans les secteurs de l’alimentation, des boissons et des sciences de la vie.

Alors que l’industrie des produits de grande consommation (CPG) s’accélère à l’ère du numérique, l’évolution rapide et moins prévisible du comportement des consommateurs redéfinit la manière dont l’avantage concurrentiel est établi et maintenu. Les entreprises du secteur agroalimentaire et pharmaceutique trouvent de nouvelles façons de :

  • Modifier rapidement les lignes de production en réponse à de brusques perturbations de la chaîne d’approvisionnement.
  • Réduire rapidement les UGS pour contrôler les coûts lorsque l’offre de certains produits est limitée.
  • Accroître de manière exponentielle l’accès aux données pour mieux tracer et documenter les cycles de vie de bout en bout des produits et des processus.

Certaines de ces entreprises de pointe élaborent et déploient également des solutions d’infrastructure de production universelles basées sur l’automatisation afin de réduire considérablement leurs délais de commercialisation.

La manière dont les acteurs du secteur des produits de grande consommation parviendront à relever ces défis de l’ère numérique dépendra, en grande partie, de deux éléments essentiels :

  • La réinvention des approches  » business as usual  » de la production.
  • Une capacité à adapter rapidement l’innovation technologique.

« L’Universal automation » : un magasin d’applications de solutions « plug and produce »

Un concept technologique appelé « l’Universal automation »constitue un élément fondamental pour relever ces défis en matière de production et d’innovation. La notion d’Universal automation implique un monde de composants logiciels d’automatisation « prêts à l’emploi » (pensez-y comme à l’aube d’un magasin d’applications industrielles). Dans ce monde, le matériel est découplé du logiciel pour créer des systèmes d’automatisation industrielle portables et interopérables, centrés sur le logiciel. Ces systèmes sont capables de déclencher des avancées de nouvelle génération tout au long du cycle de vie opérationnel.

Pendant des décennies, les acteurs du secteur de la grande consommation ont dû travailler avec les contraintes des systèmes d’automatisation propriétaires dont ils ont hérité. Ils ont souvent dû choisir un fournisseur avec lequel ils pouvaient coexister, même si des systèmes et des machines plus innovants liés aux processus pouvaient provenir de fournisseurs disparates. « L’Universal Automation » supprime ces contraintes historiques et permet désormais de construire des plateformes industrielles sur des architectures plus ouvertes et axées sur les données.

Les entreprises industrielles « Digital-first » et les usines intelligentes qui utilisent l’Universal Automation peuvent désormais obtenir des augmentations radicales de l’efficacité, de la fiabilité, de la productivité et de la durabilité grâce à des opérations sûres et sécurisées qui s’adaptent facilement aux changements du marché et aux demandes des clients.

Basé sur des normes, il est désormais productif et prêt à être généralisé

Une norme existante, la CEI 61499, est un élément clé de l’Universal Automation. Cette norme permet de concevoir des applications logicielles indépendamment de la plate-forme matérielle. Par conséquent, les utilisateurs finaux, les constructeurs de machines, les intégrateurs de systèmes et les développeurs d’applications disposent désormais de la souplesse nécessaire pour opérer de manière inédite, en atteignant des niveaux d’efficacité et de productivité jamais vus auparavant.

En outre, des entreprises comme Schneider Electric, fervent défenseur des systèmes ouverts, ont commencé à développer et à commercialiser de nouveaux produits basés sur la norme IEC 61499. EcoStruxure Automation Expert, par exemple, est conçu pour permettre des concepts tels que la réingénierie zéro, la mise en service virtuelle, la convergence IT/OT et les services numériques de multiples façons.

EcoStruxure Automation Expert offre aux entreprises de CPG :

  • Une flexibilité accrue – Comme le logiciel n’est plus lié au matériel, les fabricants peuvent facilement adapter leur infrastructure d’automatisation aux conditions commerciales en constante évolution du côté de l’offre et de la demande. Si les chiffres de la productivité doivent être augmentés, le choix des solutions technologiques possibles est plus large, et les coûts d’intégration de ces nouveaux outils sont beaucoup plus faibles.
  • Philosophie d’ingénierie ouverte – Les approches de programmation orientées objet étant au cœur de la norme CEI 61499, les modèles de biens commerciaux peuvent être facilement manipulés par les ingénieurs pour s’adapter aux méthodes de contrôle préférées. L’application d’automatisation est conçue pour se connecter directement à des modèles de biens préconstruits et prêts à l’emploi. Cela permet d’adopter une philosophie et une stratégie d’ingénierie ouverte, axée sur l’expérience de l’utilisateur et l’amélioration du processus, plutôt que sur les contraintes technologiques du système. En plaçant le processus au centre de l’univers de l’ingénierie, les usines atteignent la phase opérationnelle plus rapidement, avec des coûts moindres et moins de risques.
  • Implémentations rentables – Plutôt que de devoir construire et acheter des passerelles IT/OT, les utilisateurs bénéficient d’une intégration IT/OT native intégrée. Cela simplifie la charge de travail des ingénieurs, des exploitants d’usine, des intégrateurs de systèmes et des constructeurs de machines en matière de déploiement de systèmes. En plus de réduire le temps et le coût de déploiement d’un nouveau système, EcoStruxure Automation Expert facilite également une approche « d’enveloppement et de réutilisation » pour les systèmes existants, préservant ainsi des millions de dollars d’investissements antérieurs de l’utilisateur final.

Pour plus d’informations

Découvrez comment l’Universal Automation et les outils d’EcoStruxure Automation Expert aident les entreprises du secteur agroalimentaire et pharmaceutique à améliorer considérablement leur efficacité opérationnelle.


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)