Industrie

Leçons tirées d’opérations industrielles florissantes

Industrie du futur

Le télétravail me permet de faire le tour du monde en une journée, et lorsque je parle avec des clients industriels du monde entier, je suis frappé par un point commun que je vois parmi ceux qui prospèrent.

Pour prospérer pendant les bouleversements mondiaux, il faut de la résilience. Il faut de la vision. Il faut de l’agilité pour s’adapter à l’évolution rapide de la dynamique du marché, aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement et à des conditions de travail sans précédent. Et il faut de la technologie.

Les premiers à avoir adopté la technologie industrielle numérique ont accéléré leur croissance dans certaines des conditions de marché les plus difficiles que cette génération ait connues. Ces transformateurs confiants émergeront probablement parmi la nouvelle génération de gagnants du marché. Voici comment ils s’y prennent.

Réaliser la transformation numérique

Les entreprises agiles font preuve d’une certaine audace que l’on ne retrouve pas dans les environnements traditionnels de fabrication ou de traitement.  Au lieu de faire des mouvements hésitants, elles adoptent des technologies d’automatisation innovantes pour apporter des améliorations opérationnelles au niveau du changement d’étape.

Au fil des mois, il est de plus en plus évident que l’adoption des technologies numériques n’est plus une simple option « agréable à avoir ». C’est une question de survie pour l’entreprise. Et ces leaders du numérique mettent la théorie en pratique dès maintenant. Des clients issus d’industries aussi diverses que les biens de consommation, l’exploitation minière, les minéraux et les métaux, la logistique, l’eau et les eaux usées, établissent une forte résilience et des avantages concurrentiels avec :

  • Des plates-formes industrielles ouvertes qui éliminent les silos et intègrent les meilleures solutions du marché.
  • L’automatisation et l’analyse avancée centrées sur le logiciel qui apportent des améliorations progressives tout au long du cycle de vie opérationnel.
  • L’éco-efficacité et les pratiques axées sur le développement durable qui génèrent de nouveaux rendements tout en répondant aux attentes de la société.
  • Une main-d’œuvre habilitée par la technologie, soutenue par des opérations plus sûres et plus efficaces, qui ajoute des valeurs humaines uniques comme l’imagination, le raisonnement, le jugement et l’improvisation.

L’adhésion à ces principes gagnants se traduit par une multitude d’avantages. Voici quelques exemples de problèmes que nos clients ont résolus de manière innovante.

Démantèlement des silos

Traditionnellement, les ingénieurs qui conçoivent les flux de processus et les opérateurs qui les exécutent travaillent en vase clos. Nombre d’entre eux se trouvent dans des services distincts et utilisent des feuilles de calcul, des applications hautement personnalisées ou des technologies obsolètes, sans pouvoir réellement partager les données qu’ils produisent. Il en résulte des inefficacités qui ralentissent les processus et introduisent des erreurs.

Les industries modernes de fabrication et de transformation adoptent une approche collaborative et de bout en bout de la conception et du fonctionnement de l’automatisation. Par exemple, les leaders de l’industrie minière, minérale et métallurgique s’attaquent à ce problème par le biais de systèmes ouverts qui partagent les informations via des structures telles que les centres d’opérations intégrés. Cette vision holistique permise par une architecture ouverte qui prend en compte toutes les couches opérationnelles – des dispositifs intelligents au contrôle local en passant par les apps et l’analytique – fournit de nouveaux liens et des intégrations plus profondes à travers les systèmes puissants et de processus de base.

Éco-efficacité et durabilité

Les consommateurs modernes exigent des informations détaillées sur les sources des matières premières qui composent les produits qu’ils achètent. Plus précisément, ils veulent vérifier si ces matières sont produites de manière sûre et durable.

Dans le secteur de l’alimentation et des boissons, les systèmes logiciels renforcent la traçabilité, de la ferme à la table. La convergence des technologies de l’information (TI) et des technologies opérationnelles (OT) joue un rôle important à cet égard. Pour les fabricants, la traçabilité des produits de bout en bout se traduit par un meilleur service à la clientèle et des économies de coûts. Par exemple, les fabricants peuvent limiter les dépenses lorsqu’un rappel de produit est nécessaire. Pour les consommateurs, la traçabilité des produits de bout en bout est synonyme de produits plus sûrs.

Les solutions numériques ont aidé Nestlé Waters à suivre les écarts et à mettre rapidement en évidence une production anormale dans ses opérations de nettoyage en place (NEP) de l’eau embouteillée. En conséquence, Nestlé a réduit le temps de traitement CIP de 20 %, sans compromettre la qualité de l’eau.

« L’Universal Automation »

Tout comme le monde informatique a adopté les avantages des plates-formes d’exploitation ouvertes, c’est maintenant au tour de l’industrie. L’automatisation universelle est le monde des composants logiciels d’automatisation « plug and produce » basés sur la norme IEC61499 qui résolvent des problèmes spécifiques de manière éprouvée. Pensez-y comme à l’aube d’une market place d’applications pour l’automatisation industrielle.

En se libérant des contraintes des systèmes fermés et propriétaires, et en découplant le matériel du logiciel, l’automatisation universelle signifie que les applications écrites pour un système fonctionneront facilement sur un autre. Cette automatisation centrée sur les actifs ouvre la voie à une nouvelle génération de solutions portables et interopérables qui optimisent la convergence informatique/technologie de l’information et ouvrent la voie à des systèmes autoconfigurables, autoréparables et à changements d’outils rapides qui favorisent la rapidité et l’agilité.

Une telle approche est particulièrement efficace dans les secteurs de la logistique, où la coordination et l’intégration entre des systèmes de fournisseurs disparates apparaissent comme un facteur de réussite essentiel pour permettre des livraisons rapides de produits.

Une automatisation centrée sur l’humain

Les stratégies de numérisation gagnantes tiennent compte de l’aspect humain de la façon dont la technologie donne du pouvoir à la main-d’œuvre. Les tableaux de bord et la surveillance à distance sont désormais les yeux et les oreilles du moteur de décision humain.

Donner aux employés les moyens de prendre des décisions rapides et éclairées est essentiel pour améliorer la productivité et l’efficacité opérationnelle. Dans plus de 80 usines et centres de distribution intelligents de Schneider Electric dans le monde, la numérisation et la technologie libèrent de nouvelles capacités pour les processus et, surtout, pour les personnes.

Un autre exemple est celui du fabricant de plastiques Sanwa Group à Singapour. Sanwa a numérisé ses opérations avec des produits et des applications connectés et des analyses, notamment :

  • Des capacités de surveillance à distance de la consommation d’énergie jusqu’aux machines individuelles.
  • Passerelle sans fil pour une couverture IoT complète de la surveillance des données telles que la température, l’humidité et la pression.
  • Poste de commande centralisé pour gérer les opérations à distance.
  • Accès aux données en temps réel pour une analyse de haut niveau afin de stimuler l’efficacité.

Sanwa affirme que la numérisation lui a permis de libérer de la main d’œuvre pour des travaux à plus forte valeur ajoutée, orientés vers l’entreprise. Les solutions ont aidé l’entreprise à faire face à l’attrition naturelle due au vieillissement de la main-d’œuvre et ont aidé ses employés actuels à en faire plus lorsqu’il a été difficile de remplacer les personnes parties à la retraite. Ils affirment également que le travail en usine n’est parfois pas considéré comme une option d’emploi attrayante pour les jeunes générations, mais en construisant une usine du futur à la pointe de la technologie, ils augmentent leurs chances d’attirer des talents dans leurs effectifs.

Les industries du futur

J’attends avec impatience le jour où je pourrai à nouveau me rendre librement sur les sites de nos clients, pour apprendre des leaders et soutenir tous ceux qui s’efforcent de faire partie des industries florissantes du futur. En attendant, en tant qu’entreprise la plus durable au monde et fabricant mondial doté d’un réseau complet d’usines et de centres de distribution intelligents, dont trois désignés par The World Economic Forum comme des phares avancés, Schneider Electric a pour mission de rendre les industries du futur éco-efficaces, agiles et résilientes grâce à une automatisation industrielle ouverte et centrée sur le logiciel.


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)