Industrie

Armoires électriques extérieur : pourquoi prendre en compte les conditions météorologiques

Les constructeurs de tableaux de commande et contrôle destinés à des installations en extérieur peuvent, en considérant les conditions météorologiques, réduire de manière conséquente les coûts tout en améliorant les performances.

Traditionnellement, les armoires extérieures étaient surdimensionnées et trop complexes. C’est en partie parce que les conditions météorologiques étaient ignorées.

D’après mon expérience, on ne peut plus définir des armoires électriques de cette manière. Il faut d’abord connaître les conditions météorologiques et ensuite trouver la solution la plus adaptée, en tenant compte des moyens actifs ou passifs de la gestion thermique. C’est ce qui ressort de la gamme d’armoires extérieures Schneider Electric.

La plus grande différence constatée entre une armoire intérieure et une armoire extérieure est probablement son exposition au soleil. La quantité d’ensoleillement que recevra une armoire dépendra de sa localisation. Des régions ensoleillées en Australie, au Moyen Orient, Amérique du Sud et Amérique du Nord vont recevoir bien plus d’ensoleillement que des régions du Canada et d’Europe. Cela ne prend pas en compte l’effet de l’ombre causé par les immeubles et les arbres.

Qu’est-ce que cela veut dire pour une enveloppe extérieure ? Plus il y a de soleil, plus il fait chaud.

Armoires électriques extérieurPour combattre la chaleur, choisissez soigneusement la couleur de l’enveloppe. Une enveloppe blanche absorbe jusqu’à 18% de la chaleur, ce qui peut être bénéfique dans un endroit habituellement ensoleillé. Au contraire une enveloppe de couleur noire absorbe jusqu’à 94% de la lumière ambiante, ce qui peut être bénéfique dans un climat nuageux ou frais.

Outre la couleur, le choix des matériaux est important. De nombreux matériaux peuvent être utilisés, à condition que le dimensionnement de l’armoire tienne compte du coefficient de dissipation thermique du matériau et des conditions météorologiques. En général, les matériaux les plus optimales sont les polymères, l’acier traité contre la corrosion et l’acier inoxydable, comme on peut le voir dans notre offre d’enveloppes extérieures.

Mais avec le changement climatique les variations de température peuvent être importantes. Par exemple, dans certaines parties de la Russie, les températures varient entre -40°C en hiver et +35°C en été. Ces écarts de température doivent être anticipés et pris en compte lors de la conception des enveloppes extérieures.

Dans certaines régions d’Asie, le problème peut être l’humidité, entraînant de la condensation. Imaginez une enveloppe contenant des appareils électroniques qui génèrent de la chaleur lors du fonctionnement en journée mais éteints la nuit. Avec une humidité approchant les 100%, il ne faut pas grand-chose pour que la condensation apparaisse lorsque la source de chaleur disparaît. La solution ici peut être une résistance chauffante et un contrôleur pour l’humidité à l’intérieur de l’enveloppe.

La résistance à la corrosion est importante pour une enveloppe où qu’elle soit. Il est préférable d’utiliser un polymère (plastique composite) qui résiste à la corrosion. Si ce n’est pas possible, assurez-vous que toutes les pièces métalliques soient bien protégées contre la corrosion.

Pour plus d’informations, consultez notre vidéo Heavy Duty – Enveloppes extérieures ultra-résistantes pour environnements sévères. N’hésitez pas à utiliser notre logiciel ProClima pour vous guider dans la sélection de la gamme appropriée pour votre projet d’enveloppe extérieure.


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)