Industrie

Comment les départs-moteurs de nouvelle génération stimulent l’efficacité opérationnelle des constructeurs de machines

L’efficacité des constructeurs de machines augmente lorsque les principaux composants de la machine sont faciles à sélectionner, à câbler et à installer. Grâce, en partie, à l’évolution rapide des tendances technologiques telles que celles de l’industrie 4.0 et de l’Internet industriel des objets (IIoT), le processus de simplification des opérations des OEM est en cours. Jusqu’à récemment, par exemple, la plupart des constructeurs de machines n’aurait jamais envisagé qu’il serait possible de connecter des moteurs, ou d’autres types de charge, à Internet afin d’accéder instantanément aux données utiles pour prendre les meilleures décisions en matière de conception, d’installation et de maintenance des machines.


Des fabricants, tels que Schneider Electric, proposent désormais des solutions numériques permettant d’améliorer l’efficacité des constructeurs OEM. Prenons l’exemple de certaines évolutions récentes dans le domaine des départs-moteurs et de la technologie de gestion de la charge des moteurs. Certains nouveaux systèmes de gestion de charge entièrement numériques et orientés objet offrent des gains d’efficacité à chaque phase du cycle de vie de la machine :

  • Configuration et construction – Lors des étapes de configuration des démarreurs-moteurs et des solutions de gestion de charge, les constructeurs de machines exploitent généralement un certain nombre de catalogues physiques pour consulter les différents types de contacteurs nécessaires, puis pour relever les bonnes références à commander. Une fois les composants réceptionnés, ils doivent être installés correctement, connectés à l’automate puis programmés. Les nouvelles technologies, comme la gamme TeSys Island de Schneider Electric, sont délivrées avec un outil de configuration en ligne qui s’appuie sur un concept d’avatars, lesquels sont des objets numériques dotés de fonctionnalités intégrées préprogrammées. Les connaissances nécessaires pour réaliser une application sont intégrées dans l’avatar. Le constructeur de machines doit simplement sélectionner les avatars correspondant aux fonctions dont il a besoin et l’outil de configuration génère automatiquement la nomenclature appropriée. Lorsque le constructeur démarre la programmation de sa solution, le fichier créé par l’outil de configuration et tous les paramètres indiqués dans le processus de sélection sont automatiquement importés. Cela évite donc les opérations fastidieuses de saisie multiple de paramètres.
  • Installation et mise en service – L’installation et la mise en service d’un départ-moteur traditionnel sont souvent fastidieuses et impliquent un temps considérable de câblage et de test pour détecter manuellement les erreurs. Les nouvelles solutions de démarrage modulaires sont conçues pour faciliter l’installation et la mise en service car elles sont plus légères, plus petites et modulable. Pendant l’installation, les différents modules sont montés par simple encliquetage sur un rail DIN à l’intérieur de l’armoire. Une connexion unique au bus de terrain permet de gérer jusqu’à 20 démarreurs. Aucun câblage auxiliaire n’est nécessaire, car les modules sont interconnectés à l’aide d’un câble nappe. Toute l’intelligence est centralisée dans l’un des modules – le coupleur de bus – qui agit comme le cerveau de la solution. La programmation est réalisée au niveau du coupleur de bus à travers les avatars sélectionnés via l’outil de configuration. Pendant les phases de mise en service, les outils logiciels – comme EcoStruxure Machine Expert – et la conception du matériel contribuent à simplifier les opérations. Le système ne nécessite que deux Leds, l’une signale que le périphérique est opérationnel et l’autre indique si la charge connectée fonctionne. Les avatars individuels peuvent être testés rapidement, y compris, sans automate programmable.
  • Fonctionnement – Les départs-moteurs intelligents et les solutions de gestion de charge permettent d’optimiser plus facilement les performances des machines. Ces systèmes collectent de nombreuses données directement sur les équipements des machines. Le constructeur saura, par exemple, précisément où se trouve une machine en particulier sur le site de l’utilisateur final et pourra déterminer avec précision la fin de vie prévue de l’installation. D’autres types de données sont disponibles en provenance des charges et au niveau du système. Celles-ci peuvent être collectées comme les données statistiques des démarreurs-moteurs (information concernant l’état de santé, l’identification des produits), des données énergétiques (puissance disponible, puissance consommée), des performances du moteur (charge, donnée thermique), de la protection du moteur (température) et de la protection amont (courant de phase et de terre) pour n’en citer que quelques-unes.
  • Dépannage et maintenance – Les composants numériques, tels que les départs-moteurs intelligents, libèrent le personnel de maintenance qui n’a plus besoin d’être à proximité immédiate de la machine pour le dépannage. Si le système détecte, par exemple, une surchauffe, parce qu’un seuil prédéfini a été dépassé, une alerte est notifiée avant que le fonctionnement de la machine ne s’interrompe. Les données collectées sont combinées et analysées afin de pouvoir anticiper les performances futures de la machine. Ces informations sont consultables depuis n’importe quel navigateur web ou appareil mobile.

Les nouveaux composants numériques simplifient la charge de travail des constructeurs de machines grâce à leurs capacités de communication intégrées et à leurs protocoles ouverts. Ainsi, les OEM peuvent travailler avec différents fabricants de départs-moteurs tout en bénéficiant d’améliorations de leur productivité sans devoir consacrer trop de temps à résoudre les problèmes d’interopérabilité. Les architectures ouvertes, telles que Schneider Electric EcoStruxure Machine, facilitent les opérations de mise en œuvre des OEM en permettant de connecter les dispositifs intelligents, quel que soit le fabricant, grâce à des logiciels de contrôle et d’analyse, le tout dans un environnement cyber-sécurisé.

Téléchargez l’e-guide : E-guide TeSys Island

Pour en savoir plus, consultez notre page TeSys Island et inscrivez-vous à l’Innovation Summit France 2020 !


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)