Industrie

Pourquoi assurer la sécurité des machines est soudainement devenu plus facile pour les constructeurs de machines

La sécurité des machines est l’une des principales responsabilités d’un constructeur de machines. En fait, dans la plupart des pays, c’est le constructeur de la machine qui est tenu responsable en cas de défaillance des systèmes de sécurité de la machine. La sécurité des machines est essentielle aux yeux des utilisateurs finaux industriels, des régulateurs gouvernementaux et des constructeurs de machines eux-mêmes, qui dépendent d’une solide réputation en matière de sécurité pour réussir sur le marché. La vigilance et le souci du détail dans le domaine de la sécurité des machines représentent un facteur critique de succès pour les OEM qui souhaitent préserver et développer leur activité.

Bien que la sécurité soit essentielle, pour de nombreux équipementiers, le processus d’intégration de fonctions de sécurité dans les machines peut s’avérer complexe, coûteux et fastidieux. C’est pourquoi les fabricants de dispositifs et modules de sécurité des machines, comme Schneider Electric, doivent concevoir des solutions qui simplifient les tâches OEM (fabriquant de machines) liées à l’intégration de fonctions de sécurité dans les machines.

Les solutions de sécurité de bout en bout fournissent aux constructeurs de machines des dispositifs d’entrée coordonnés (tels que des arrêts électroniques ou des barrières immatérielles), des dispositifs de traitement (tels que les modules Schneider Electric Preventa XPSU de nouvelle génération) et des dispositifs de sortie (tels que contacteurs, variateurs de vitesse ou servomoteurs). Ensemble, ces trois composants de la chaîne de sécurité peuvent être traités comme une fonction de sécurité au sein d’une machine donnée.

sécurité constructeur de machines dans l'industrie

Relever le défi d’une réglementation rigoureuse

Les normes les plus importantes en matière de sécurité des machines sont généralement mises à jour et mises à jour tous les 5 à 6 ans.  Avec chaque nouvel ensemble de normes, les exigences en matière de sécurité, tant pour les équipementiers que pour les utilisateurs finaux industriels, augmentent et deviennent plus complexes à mettre en œuvre.

L’Europe a traditionnellement été un chef de file en matière de sécurité des machines, et aujourd’hui, des directives de sécurité de type européen (avec quelques modifications) commencent à être appliquées dans de grands pays comme la Chine et le Brésil. l’échelle mondiale, la tendance est à l’élaboration de normes de sécurité plus strictes et à une application plus rigoureuse de ces normes.

Ceux qui ne se conforment pas strictement aux normes courent un risque élevé en cas d’accident. Dans de tels cas, les autorités enquêtent et déterminent la conformité de la machine. En cas de négligence du constructeur de la machine, des amendes peuvent être infligées et la réputation du constructeur de la machine en pâtit.

Un aspect important de la conformité réglementaire est la réalisation d’une évaluation adéquate des risques pour la sécurité. Ces évaluations sont effectuées par une équipe de personnes qualifiées.  Dans de nombreux cas, les constructeurs de machines font appel aux services d’un consultant pour effectuer l’évaluation. Les machines qui figurent sur la liste des machines dangereuses des directives réglementaires doivent être certifiées par un organisme reconnu et autorisé (comme la Technical Inspection Association en Allemagne, ou UL aux États-Unis).

Comment les dispositifs de sécurité Schneider Electric simplifient les défis de sécurité des machines

En réponse à ces environnements de sécurité des machines exigeants, Schneider Electric a introduit une nouvelle génération de dispositifs de sécurité à module fonctionnel unique pour une utilisation dans des machines optimisées et performantes (mais rarement dans des machines hautes performances).  Connus sous le nom de gamme universelle Preventa XPSU, ces appareils soutiennent les implémentations de sécurité des constructeurs de machines de quatre manières importantes : ils permettent une certification plus rapide, facilitent la mise en service, fournissent des diagnostics supérieurs et facilitent la gestion des pièces de rechange.

  • Certification – Schneider Electric est la première entreprise à créer des solutions de chaînes de sécurité certifiées. La gamme universelle Preventa XPSU comprend 15 modèles qui se qualifient comme documents de chaîne de sécurité pré-certifiés. Comme ces documents sont déjà certifiés, ils passent rapidement à travers l’évaluation des risques et fournissent la documentation nécessaire pour que les fabriquants de machine n’aient pas à passer un temps précieux à créer et rassembler les informations techniques nécessaires.
  • Mise en service – La nouvelle génération de dispositifs de traitement de sécurité étant plus intelligente et capables de surveiller les dispositifs d’entrée et de sortie connectés, la mise en service de la sécurité des machines est plus rapide et plus facile. Le module reconnaît si la configuration et l’appareil d’entrée connecté par exemple ne correspondent pas. Ainsi, des indications précises et des reconfigurations correctives peuvent être effectuées rapidement.
  • Diagnostique – Les modules de sécurité traditionnels ne peuvent fournir qu’une quantité très limitée d’informations de diagnostic. Ils communiquent que les contacteurs de sécurité sont ouverts mais n’expliquent pas pourquoi, par exemple. Ils nécessitent également une connexion de bus de terrain très coûteuse. Désormais, les modules de sécurité Preventa XPSU peuvent communiquer jusqu’à 43 messages de diagnostic à l’opérateur via une seule connexion câblée à une entrée standard d’un automate. Un exemple d’un nouveau message dans une situation de démarrage manuel est « le module attend que le bouton de démarrage soit pressé ». Ou, dans le cas d’une sortie temporisée par exemple, lorsque l’on appuie sur le bouton d’arrêt d’urgence, le module désactive les contacts normalement ouverts et informe l’opérateur de la machine que les sorties temporisées sont toujours fermées. Les messages de diagnostic indiquent également s’il y a des problèmes dans le circuit de retour d’entrée ou de sortie. Aucun autre fabricant n’offre ce niveau de détail par le biais d’une seule connexion câblée.
  • Gestion des pièces de rechange et contrôle des stocks – En déployant sa nouvelle gamme d’appareils universels Preventa XPSU, Schneider Electric a simultanément réduit le nombre de références de 64 à 28 et a fourni une gamme plus large d’options de tension pour toutes les références. De plus, dans les nouveaux appareils, les variantes de bornes ont été harmonisées avec une conception de bornes à vis et à ressort amovibles. Les deux options de tension comprennent à la fois 24 volts AC/DC et une plage de 48 à 240 volts AC/DC. Moins il y a de références, plus il est facile pour les fabriquants de machine de commander les pièces. De plus, moins d’articles en stock seront nécessaires, ce qui réduira le coût des stocks tout en accélérant la livraison des pièces de rechange et le service après-vente.

Les dispositifs modernes de sécurité des machines ne sont qu’un exemple des nombreuses façons dont Schneider Electric peut aider les fabiquants de machine à améliorer l’efficacité de la conception, de l’installation, de la mise en service et du fonctionnement de leurs machines. Pour mieux comprendre comment les nouveaux dispositifs d’entrée, de traitement et de sortie de la chaîne de sécurité peuvent améliorer la productivité et la tranquillité d’esprit des constructeurs de machines, consultez la page suivante : https://www.se.com/fr/fr/product-range/65900-preventa-xps-universal/?filter=business-1-automatismes-et-contr%C3%B4le-pour-l%27industrie

Auteur : Sergio Moretto
Article original : Lire en Anglais


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)