Industrie

Quelles exigences pour choisir la solution de refroidissement de vos armoires ?

refroidissement pour armoires electriques

Les tableaux de contrôle/commande abritent les composants électroniques les plus critiques liés au bon fonctionnement des lignes de production. Les risques de surchauffe et d’arrêts de production dus à une mauvaise gestion thermique peuvent être limités par le maintien d’une température optimale pour les composants situés à l’intérieur.

Une solution est l’utilisation d’une unité de refroidissement qui peut s’avérer difficile dans des environnements dont la température extérieure dépasse 40°C.

Le refroidissement peut également être plus complexe dans des environnements industriels tels que les verreries, les usines laitières et d’autres sites qui produisent des acides, graisses, fibres et particules en suspension. Ces environnements sévères peuvent augmenter considérablement le travail des appareils de traitement de l’air et donc peser sur leurs coûts de maintenance.

Quelle que soit la situation, l’unité de refroidissement d’une armoire doit fournir une performance maximale tout en consommant un minimum d’énergie, et ce même si la chaleur générée à l’intérieur de l’enveloppe n’est pas stable. Au lieu de cela, la chaleur produite peut varier considérablement à mesure que les composants s’allument et s’éteignent, l’inertie thermique compliquant encore davantage les conditions de température. Malgré cela, l’unité de refroidissement doit suivre fidèlement un point de consigne, qui est généralement mesuré par un thermostat électronique précis et fiable.

Cette situation est connue des constructeurs de machines et tableautiers. Alors, quelles doivent être leurs exigences pour une unité de refroidissement et pourquoi ces prérequis sont-ils nécessaires ?  En voici une brève liste :

  • Fiabilité. Une unité de refroidissement doit nécessairement remplir ses fonctions sans faille. Sinon, un défaut de fonctionnement peut provoquer l’arrêt complet d’une ligne de production. Par conséquent, les compresseurs, les ventilateurs, les connexions, le câblage électrique et les autres composants doivent être de haute qualité. C’est également le cas pour le processus de fabrication. Le soudage, par exemple, doit être effectué avec soin pour éviter les micro-fuites qui peuvent créer des problèmes pour les applications soumises à des vibrations telles que le levage.
  • Protection et sécurité. L’unité de refroidissement doit avoir un haut niveau de protection interne, tel qu’un IP55. Les composants doivent être robustes et protégés, par exemple par l’utilisation d’un film hydrophile sur les éléments en aluminium. Cela les protège contre l’humidité élevée, la chaleur, la pollution extérieure et le développement de bactéries. De plus, le design global de l’unité de refroidissement doit répondre à des exigences de sécurité lors de l’installation, de la mise en service et de l’entretien.
  • Précision et contrôle. Le contrôleur de l’unité de refroidissement doit permettre des fonctionnalités de base et au minimum deux niveaux de programmation, l’un pour un démarrage immédiat et l’autre pour des ajustements ultérieurs. Le contrôleur doit également être doté d’une fonction maître-esclave qui permet d’effectuer différents réglages climatiques au sein d’un même système.
  • Multi-versions et modularité. Comme les projets de refroidissement d’armoires sont de plus en plus variés et exigeants, différents modèles de groupes de refroidissement doivent être proposés, avec des versions standards et d’autres modèles plus robustes et indispensables pour les environnements sévères et agressifs.

Toute solution de refroidissement envisagée pour votre installation doit être éco-énergétique et bénéficier d’une assistance technique. Par exemple, le fournisseur peut proposer un logiciel qui calcule les conditions thermiques de votre installation et vous aide à déterminer la taille appropriée de l’unité de refroidissement. La solution fonctionnera ainsi de manière optimale et vous permettra de réduire vos dépenses d’investissement en évitant d’acheter une capacité de puissance frigorifique supérieure à au besoin de votre installation.

Pour un exemple de solution de refroidissement répondant à tous ces critères, consultez nos groupes de refroidissement ClimaSys CU et échangeurs thermiques ClimaSys CE. Nos solutions garantissent un fonctionnent dans des conditions d’installation allant jusqu’à 35°C, avec une chaleur moyenne en dehors du tableau de contrôle/commande, et où la qualité de l’air permet une bonne performance thermique.

groupe refroidissement thermique armoires

Nos groupes de refroidissement répondront aux aspects les plus exigeants de vos projets. Découvrez en davantage en téléchargeant notre logiciel d’aide au calcul thermique ProClima et en téléchargeant notre catalogue Enveloppes Universelles en ligne.

Article original rédigé par Josep Lopez


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)