Gestion de l'énergie

Un accès global à l’énergie pour une vie meilleure

Un étudiant de MBA a demandé à Warren Buffett ce qu’il ferait pour être plus heureux s’il pouvait revivre sa vie. C’était en 1998 et W. Buffett était sur le campus de l’University of Florida’s School of Business. Il a répondu, et je paraphrase ici, que si on lui donnait la possibilité de revivre sa vie de nouveau, il ne le referait probablement pas.

Il a fait une analogie avec le fait de tirer au sort une balle dans un tonneau : 5,8 milliards de balles représentant le nombre de personnes sur la planète. Les chances qu’un étudiant en choisisse une et qu’il finisse par être un américain, étudiant dans une école supérieure de commerce étaient extraordinairement improbables. Il a donc demandé aux étudiants s’ils voulaient prendre le risque d’une deuxième chance.

« La plupart d’entre vous ne voudront pas remettre leur balle en place », a-t-il dit. « Donc, ce que vous dites vraiment, c’est : « Assis dans cette salle, je fais actuellement partie des 1% les plus chanceux du monde – les 1% du monde les plus privilégiés. »

Plus qu’un défi technique

Je pense aux commentaires de W. Buffett lorsque le sujet concernant la fiabilité de l’accès à l’énergie a été abordé parce que cela est étroitement lié à l’endroit où vous vivez. En tant que leader de la transformation numérique de la gestion de l’énergie et de l’automatisation dans plus de 100 pays, Schneider Electric considère l’accès à l’énergie comme un droit humain fondamental. Mais c’est un droit humain fondamental dont ne bénéficient pas environ un milliard de personnes dans le monde.

Energie

Je crois que cet accès est un pilier essentiel du développement économique et je comprends également que l’accès à l’énergie est bien plus qu’un défi technique. La plupart des gens sans accès à l’énergie vivent avec moins de deux dollars par jour.

Dans le cadre de mon travail concernant les solutions innovantes pour data centers, j’ai eu l’occasion de voyager dans le monde entier et de constater l’extrême pauvreté, de voir à quoi ressemble la vie lorsque vous ne vivez pas dans un pays disposant d’un accès fiable, voire même inexistant, à l’électricité pour les besoins de base. Soyons clairs. Je ne parle pas d’appuyer sur un bouton pour ouvrir une porte de garage ou pour préparer du café. Je parle de besoins essentiels comme l’accès à l’eau potable, l’éducation, l’éclairage intérieur et les soins de santé.

Les solutions hors réseau seront essentielles pour réussir

En 2015, les Nation Unies ont défini 17 objectifs de développement durables, et au rang numéro 7, on retrouve l’accès à une énergie fiable et abordable pour tous.

Sur un milliard de personnes sans accès à l’électricité, la plupart se trouvent en Afrique sub-saharienne et en Asie du sud, selon la Banque Mondiale qui fournit des financements, des conseils et des recherches aux pays en voie de développement pour les aider à progresser sur le plan économique. La Banque mondiale affirme que le manque d’électricité est un obstacle fondamental au progrès d’une proportion importante de la population mondiale. Il n’est pas surprenant qu’elle ait un impact sur un large éventail d’indicateurs de développement, tels que la santé, l’éducation, la sécurité alimentaire, l’égalité des sexes et la réduction de la pauvreté.

Bien que des progrès constants aient été réalisés en matière d’accès à l’électricité au cours de la dernière décennie, le plus grand défi réside dans les régions les plus isolées du monde. Un rapport de la Banque Mondiale explique : « Pour connecter les ménages les plus pauvres et les plus difficiles à atteindre, les solutions hors réseau, notamment l’éclairage solaire, les installations solaires domestiques et de plus en plus les mini-réseaux, seront indispensables. »

Accès à l’énergie – Life is On

Schneider Electric a lancé en 2009 son ambitieux programme Access to Energy pour tenter de relever ce défi. Depuis, le programme a aidé 27 millions de personnes à accéder à l’énergie.

Access to Energy aborde sa mission de manière innovante. L’une de ses nombreuses solutions est de fournir de l’énergie pour les zones hors réseau, tandis qu’une autre est destinée aux situations d’urgence avec la possibilité de se déployer sur place en moins de 30 minutes, ce qui est essentiel pour fournir de l’électricité en cas d’urgence humanitaire. D’autres solutions s’appuient sur le réseau de distribution, les panneaux solaires ou les batteries, selon les cas.

Examinons de plus près un projet spécifique. Il est situé au nord de la Côte d’Ivoire où Schneider Electric, en collaboration avec l’Agence française de développement et l’Institut européen de coopération et de développement, a équipé une coopérative agricole tenue par des femmes de deux moulins, d’un pétrin et de réfrigérateurs alimentés par un micro-réseau solaire de 25 kW. Des formations en gestion comptable, à Microsoft Word et Internet ont également été assurées auprès des membres de la coopérative en plus de la distribution de 200 kits et lampes solaires aux foyers les plus vulnérables du village.

Au-delà des équipements, Schneider Electric s’associe à des organismes éducatifs locaux et mondiaux à but non lucratif pour former les habitants de ces communautés au marché de l’emploi prometteur que représente le marché des énergies renouvelables et pour soutenir les entrepreneurs exerçant dans le domaine de l’énergie.

Schneider Electric s’efforce de fournir un accès à l’électricité dans les endroits qui n’en disposent pas et je suis optimiste quant à cet accès. Ce projet dispose du potentiel de rendre possible toutes les choses précieuses que permet l’électricité, des choses dont la plupart d’entre nous – mais pas tous – bénéficie chaque jour.

En savoir plus sur le programme Access to Energy de Schneider Electric.


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)