Gestion de l'énergie

L’Université Grenoble Alpes contrôle ses consommations

Université Grenoble Alpes

500 000 m² de bâtiments, 60 000 étudiants, 175 hectares, 29 établissements : depuis le 1er janvier 2020, les sites universitaires, les grandes écoles INP, Science Po Grenoble, l’Ecole nationale d’Architecture de Grenoble, … se sont réunis pour former un unique établissement, l’Université Grenoble Alpes (UGA). Un patrimoine immobilier gigantesque, de l’agglomération grenobloise (38) à Valence (26), en passant par les Hautes-Alpes (05), que Julien Durand, référent technique des installations électriques de l’UGA, surveille de près avec l’aide de l’entreprise Techteam, EcoXpert Schneider Electric, basée à Saint-Priest (69).

Pour en savoir plus, consulter la fiche référence de ce projet !

« Le suivi des consommations énergétiques n’est pas nouveau pour notre site, confie Julien Durand. Nous avons commencé en 2006, déjà avec Schneider Electric. Mais le périmètre couvert était deux fois moins important. Ce n’était pas comparable. » Au fil des années, les compteurs et sous-compteurs se sont multipliés au fur et à mesure des rénovations dans les bâtiments de l’université. Certains sont très énergivores, avec une facture globale de 40 giga watt heures par an, et le besoin d’avoir une technologie plus fiable encore et plus robuste s’est fait sentir.

Une plateforme logicielle en soutien à la démarche de management de l’énergie de l’UGA

Dès 2015, une première version de la plateforme logicielle EcoStruxureTM Power Monitoring Expert (PME), capable à la fois de faire des économies, de connaître l’état de l’installation, de superviser la maintenance et de reventiler les dépenses d’énergies aux différentes entités de l’UGA, a été installée.

EcoXpert BadgeL’objectif était d’épauler Julien Durand dans sa démarche de management de l’énergie avec des rapports automatiques de données, des plans de puissance active, des analyses… « Nouvelle étape en 2018, pour laquelle nous sommes intervenus, rapporte Didier Chavanon, Responsable du Pôle Nouvelles Technologies chez Techteam. Nous avons installé la version 9.0 de PME, qui représente une réelle avancée par rapport à ce qui existe sur le marché. Non seulement PME 9.0 a les mêmes fonctionnalités que les versions précédentes, mais en plus, elle est beaucoup plus facile à programmer et, surtout, elle fournit des informations de qualimétrie. En temps réel, le client connaît et contrôle la qualité de l’énergie que ses bâtiments utilisent. »

Un gisement d’économies avec la mutualisation des contrats d’énergie

PME prend en charge aujourd’hui les données de 166 compteurs et une centaine d’autres sont en attente de raccordement. Déjà, la nouvelle version de la solution a permis de franchir un cap en assurant aujourd’hui la supervision de plus de la moitié des consommations de l’université, soit plus de 20 giga watt heures par an. « Si la plateforme digitale PME a pour nous une mission de suivi régulier plutôt qu’une fonction de réduction des consommations, c’est un outil précieux qui nous a permis de faire de belles économies, explique Julien Durand. Grâce à ses informations et mes analyses, j’ai été en capacité de démontrer qu’il n’était pas nécessaire de souscrire à de nouveaux contrats d’énergie pour certains nouveaux bâtiments de l’UGA. En les branchant sur les contrats des bâtiments existants à proximité, dont les limites n’étaient pas atteintes, nous avons récupéré des sommes relativement importantes d’argent. » Pour Julien Durand, le logiciel PME permet aussi de justifier auprès de sa Direction l’investissement d’équipements plus performants et d’informer la toute jeune équipe ″Transition Energétique″ de l’université pour s’engager dans des bonnes pratiques environnementales.

Une collaboration faite pour durer

« Aujourd’hui, l’entreprise Techteam est convaincue qu’une solution de monitoring énergétique est un outil indispensable à l’amélioration de la performance industrielle des entreprises et en particulier pour les entreprises Critical Power, souligne Didier Chavanon. C’est précisément ce qu’apporte la solution PME. Outre l’UGA, nous avons de belles références, dont de nombreuses usines et bâtiments tertiaires, dont Royal Canin, les Hôpitaux de Lyon et… les derniers bâtiments de Schneider Electric à Grenoble, Intencity et Technopole. En plus, le projet à l’UGA nous a permis d’accéder à la seconde place du concours EcoStruxure by EcoXpert dans la catégorie Critical Power. Nous en sommes très fiers. »


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)