Gestion de l'énergie

Réduisez les risques commerciaux grâce à un système de surveillance de l’alimentation électrique (EPMS)

Dans mon dernier article de blog (en Anglais), nous avons vu que le coût, la fiabilité et la qualité de l’électricité peuvent constituer des risques importants pour votre entreprise s’ils ne sont pas gérés. Que vous exploitiez des immeubles commerciaux, des usines de fabrication, des établissements de soins de santé ou des data centers, il est important de comprendre que la réduction de vos factures ne consiste pas seulement à s’efforcer de consommer moins d’énergie. Pour optimiser vos coûts d’énergie électrique, la clé réside dans le fait d’exploiter vos installations en sachant clairement comment votre fournisseur vous facture l’électricité, pour consommer comme il faut et quand il faut. Il est facile de percevoir aussi combien les coupures d’électricité et la mauvaise qualité de l’alimentation peuvent avoir de lourdes répercussions sur vos opérations, et coûter cher à votre entreprise. On peut donc s’étonner que tant de sociétés n’investissent pas dans la gestion de ces risques comme elles le font pour d’autres risques commerciaux.

Pour les entreprises qui reconnaissent la nécessité de réduire le plus possible ces risques, la bonne nouvelle est qu’il existe des moyens éprouvés de les gérer. Dans ce post, je décrirai la conception d’un système de surveillance de l’alimentation électrique (EPMS) pour vous aider à optimiser le coût, la fiabilité et la qualité de votre alimentation électrique et réduire votre exposition aux risques commerciaux.

La gestion de l’énergie et de l’alimentation nécessite des outils spécialisés

Seul un EPMS est adapté à la nature spécifique de l’électricité. Un EPMS est constitué de dispositifs intelligents de surveillance de la qualité de l’alimentation et d’un logiciel de gestion énergétique, spécialement conçu pour optimiser la consommation et les coûts. Il surveille en permanence la fiabilité du système de distribution électrique, la qualité du courant qu’il fournit aux équipements et les charges critiques.

Les dispositifs et logiciels génériques, même les systèmes de gestion de bâtiment et d’automatisation des processus, ne sont pas conçus à ces fins. Ils ne sont pas en mesure d’obtenir auprès de compteurs de puissance perfectionnés les données clés sur la qualité de l’alimentation, comme les événements de qualité de l’alimentation à haute résolution et horodatés, ni de fournir les outils logiciels de visualisation spécialisés pour analyser des événements, surveiller la conformité de la qualité de l’alimentation ou vérifier les factures d’électricité. De nombreuses entreprises prétendent fournir des solutions complètes de gestion de l’énergie, mais jusqu’où vont-elles ? La plupart ne se préoccupent que de la consommation d’énergie, offrant des solutions élémentaires de suivi et de production de rapports sur la consommation d’énergie, mais très peu proposent des moyens complets d’atténuer les risques associés à la fiabilité de l’alimentation électrique et de l’équipement et vous permettent de vérifier la conformité de la qualité de l’alimentation ou les erreurs de facturation de votre fournisseur.

Par exemple, si vous suivez les coûts d’électricité d’un atelier de peinture automobile, vous constaterez peut-être que la pose de lampes de séchage à haut rendement énergétique constitue une mesure raisonnable de réduction des coûts. Toutefois, ces lampes peuvent générer des courants harmoniques excessifs sur le conducteur neutre de votre système de distribution électrique et entraîner une panne de l’équipement, un incendie et un arrêt complet de l’installation. Il ne suffit pas de suivre et d’analyser la consommation et les coûts énergétiques. Les répercussions sur la qualité et la fiabilité de l’alimentation électrique doivent également être prises en compte pour déterminer toutes les répercussions opérationnelles et financières des mises à niveau majeures ou d’autres modifications apportés à l’infrastructure ou aux processus.

Il est important de choisir les bons compteurs d’alimentation électrique

Pour récupérer les données qui assureront le rendement optimal de votre système de distribution électrique et des actifs qui y sont reliés, il faut des instruments de mesure disposés aux points-clés de l’ensemble du système de distribution électrique.

Il est important de choisir le bon instrument de mesure à chaque emplacement. Et beaucoup d’options existent, de toute forme et toute taille. Outre la multitude de compteurs d’alimentation électrique disponibles sur le marché, la plupart des fabricants de disjoncteurs proposent des options de mesure intégrée. Choisissez judicieusement, car vous allez dépendre de ces dispositifs de nombreuses années. Il est souvent bien trop incommode et coûteux de remplacer un équipement de mesure de puissance au début de sa durée de vie.

Alors, comment choisir les produits de mesure à utiliser en chaque point ? De nombreux facteurs sont à considérer, mais l’élément clé du choix de compteurs: c’est le logiciel EPMS que vous allez utiliser et les applications de gestion de l’alimentation dont vous avez besoin et dans lesquelles vous souhaitez investir. Une fois cela établi, le choix de produits de mesure de puissance devient plus ciblé et plus efficace. Les applications avancées telles que la surveillance de la qualité de l’alimentation électrique et l’analyse des événements de puissance nécessitent des compteurs avancés de qualité de l’énergie, tandis que les applications de base telles que l’analyse de la consommation d’énergie ne nécessitent que des dispositifs de mesure de puissance élémentaires. Pour cette raison, commencez par les applications les plus sophistiquées et déterminez où vous aurez besoin d’instruments avancés de mesure de la qualité de l’alimentation électrique.

Mais souvenez-vous : les capacités de mesure ne sont que des conditions préalables à toute application de gestion de l’alimentation électrique – c’est le logiciel EPMS qui transforme les données sur la qualité de l’énergie et de l’alimentation en informations exploitables via des outils spécialisés de visualisation et d’analyse. En règle générale, la meilleure façon de garantir la rentabilité, la fiabilité et l’uniformité des performances d’un EPMS est de créer le sien en fonction des spécifications d’un seul fournisseur. Combiner les compteurs de différents fournisseurs ne fera que rendre la mise en œuvre plus difficile et la maintenance plus coûteuse sur la durée. De même, les données sur la qualité de l’alimentation à haute vitesse – par exemple sur les perturbations de tension horodatées en millisecondes ou les captures de formes d’ondes électriques triphasées – ne sont pas aisément téléchargeables et exploitables sur les différentes plateformes logicielles des fournisseurs.

Transformer les données en informations exploitables en mettant l’accent sur l’application

Un EPMS est destiné aux équipes d’exploitation et de gestion des installations ainsi qu’à celles responsables de la réduction énergétique et de rendre compte de la consommation d’énergie. Cela fonctionne comme un système de surveillance en temps réel, mais aussi comme un moteur d’analyse historique et de traitement de rapports. Il faut que ce soit évolutif, extensible et capable d’intégrer des données contextuelles provenant d’autres systèmes comme l’automatisation des processus ou les systèmes de gestion de bâtiments. Un outil de visualisation, d’analyse et de traitement de rapports d’un EPMS doit être facile à utiliser et spécifiquement conçu pour prendre en charge des applications de gestion de l’énergie et de l’alimentation électrique; pas se contenter d’offrir les fonctions génériques d’un logiciel. Un EPMS complet prendra en charge des applications telles que :

  • la surveillance et l’alarme du système de distribution électrique,
  • la gestion de la source d’alimentation (générateurs, batteries, onduleur, solaire, éolien, etc.),
  • les rapports sur le rendement et la conformité de la qualité de l’alimentation,
  • la surveillance du facteur de puissance et de l’efficacité énergétique,
  • la gestion de la capacité du système électrique et des transformateurs,
  • la gestion de la capacité de l’onduleur,
  • la gestion de la capacité du groupe électrogène,
  • le test de l’alimentation de secours du groupe électrogène,
  • l’analyse des événements sur l’alimentation afin de déterminer la cause profonde exacte,
  • la surveillance de l’énergie et de la demande,
  • l’analyse et modélisation de la consommation d’énergie,
  • les performance énergétiques et de vérification,
  • la répartition des coûts énergétiques, et
  • la vérification des factures d’électricité , alias « facturation fictive ».

Vous le voyez, un EPMS fait bien plus que recueillir des données à partir d’instruments de mesure de puissance. Il utilise un large éventail d’outils de visualisation, d’analyse et de traitement de rapports pour fournir des informations exploitables par une variété d’applications de gestion de l’énergie et de l’alimentation. Ce sont ces informations exploitables dans le contexte de ces applications qui permettent aux entreprises de réduire au minimum les risques commerciaux, liés à la fiabilité de l’alimentation et au coût de l’énergie.

Retour sur investissement à court et à long terme

Vaut-il la peine d’investir dans un EPMS ? Quelle est le délai de récupération ? Tout d’abord, un EPMS contribue à la sensibilisation aux questions énergétiques, ce qui permet d’améliorer l’efficacité énergétique et de réduire les factures d’électricité. Outre les mesures d’économie d’énergie (MEE) comme la mise à niveau et la modernisation de l’équipement, un EPMS peut facilement entraîner une réduction supplémentaire de 3 à 6 % des dépenses d’énergie parce que les employés plus attentifs à la consommation évitent le gaspillage. Un EPMS vous permet également de vérifier les erreurs sur chaque facture d’électricité. Il y a plusieurs causes et plusieurs types d’erreurs de facturation ; elles sont fréquentes et parfois importantes. Peut-être payez-vous trop sans le savoir, alors ne laissez pas votre organisation régler les factures à l’aveuglette sans les avoir vérifiées.

Outre les économies de coût énergétiques, un EPMS permet également d’améliorer l’efficacité opérationnelle en automatisant et en centralisant de nombreuses fonctions de gestion de l’alimentation électrique, du relevé des compteurs au diagnostic des équipements en passant par la gestion des sources d’alimentation et leur rétablissement. Par exemple, il est courant lors des activités régulières de maintenance de mettre certains circuits hors tension pour que le personnel ou les sous-traitants travaillent en toute sécurité. Et au moment de rétablir l’alimentation, c’est l’EPMS qui s’assure de la mise en service sûre et efficace des circuits et de l’équipement associé.

En fin de compte, une entreprise investit dans un EPMS pour réduire les risques commerciaux liés aux pannes d’électricité et aux immobilisations imputables à des problèmes de capacité ou de qualité de l’alimentation électrique. Dans les installations telles que les data centers, les hôpitaux, les aéroports et les usines de fabrication, une panne d’électricité est plus qu’une gêne; c’est un risque financier important mais cela peut aussi mettre des vies en danger. Pour ce genre d’installations, l’EPMS n’est pas seulement une façon de s’assurer de réduire les risques, c’est un système essentiel pour l’entreprise, quotidiennement utilisé par l’établissement et les équipes qui l’exploitent. Toutefois, même si vous ne considérez pas que vos activités commerciales dépendent d’une alimentation électrique fiable et que vous n’avez jamais connu de temps d’arrêt en raison d’un problème d’alimentation électrique, les économies d’énergie et les avantages en termes d’efficacité opérationnelle valent tout de même l’investissement. Si vous n’avez pas d’EPMS ou si vous n’utilisez pas pleinement celui que vous avez, vous y perdez certainement.

Auteur : Tony Hunt
Article original : Lire en Anglais


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)