Data Centers

Pourquoi les déploiements de l’edge computing nécessitent des solutions résilientes et durables

edge computing application in retail

Vente en magasin

J’ai récemment rencontré Dave McCarthy, vice-président de la recherche chez IDC, et Jennifer Cooke, directrice de la recherche chez IDC, pour discuter des stratégies qui favorisent la résilience des espaces Edge, tout en optimisant les ressources. Nous avons parlé du rôle de l’Edge computing dans la stimulation de l’innovation, la prise en charge des utilisateurs, la résolution des problèmes de déploiement, etc. Le rôle de l’Edge computing, comme modèle hybride dans le traitement de l’information, continue de faire débat chez les professionnels de l’informatique.

L’approche hybride, est un savant mélange entre le cloud et les datacenters en colocation, les datacenters sur site dans les entreprises et les Edge datacenters locaux et régionaux. Cette approche est bénéfique au niveau de la réduction des coûts, mais aussi de l’agilité, des nouvelles expériences clients et de l’accélération des cycles d’innovations. Malgré ces avantages, les services informatiques peinent toujours à fournir les niveaux de service attendus par les utilisateurs finaux. Et il reste des challenges à relever comme la disponibilité des systèmes, la sécurité physique, la résilience et le développement durable.

Relever les défis de l’Edge Computing

Chez Schneider Electric, nous sommes toujours prêts à relever ces défis. Nous sommes à l’écoute des difficultés auxquelles des milliers de professionnels de l’informatique sont confrontés et nous menons des recherches avec des partenaires comme IDC.  Par exemple, une enquête d’IDC sur l’Edge Computing[1], a montré que 30% des participants pensent qu’il faut sécuriser les périphériques distants pour éviter les vols et les falsifications des données. Les menaces physiques qui pèsent sur les sites d’informatique Edge sont les défaillances des systèmes d’alimentation et de refroidissement, les erreurs humaines, les incendies, les fuites et une mauvaise qualité de l’air, pour n’en citer que quelques-unes. De plus, près de 35 % des personnes interrogées ont déclaré qu’il est difficile de faire fonctionner et de surveiller correctement les capteurs sur les sites informatiques distants.

Pour résoudre ces problèmes, nous recommandons de normaliser les déploiements de l’Edge computing, y compris la surveillance à distance. Par exemple, installer des armoires réseaux standardisées, de haute sécurité et un système résilient pour une protection de l’alimentation avec un UPS, permettra de faire face aux menaces physiques et aux temps d’arrêt non planifiés. Ces systèmes pourront aussi permettre une surveillance à distance de la qualité du courant, de la charge et de l’état des batteries.

Analyser les problèmes de déploiement de l’Edge nous aide à développer des approches qui vont permettre de minimiser les risques de temps d’arrêt, avec du personnel plus efficace et une meilleure résilience des sites périphériques. Nous nous focalisons sur les technologies nécessaires à reproduire à l’identique les services support auxquels les clients se sont habitués dans leurs datacenters traditionnels sur site, y compris un niveau de résilience similaire.

L’augmentation de la consommation d’énergie amène à travailler sur des systèmes d’Edge computing plus durable

L’avenir de l’informatique hybride ne sera pas seulement résilient, mais résilient et durable. La croissance des applications dans l’Edge entraînera une augmentation de la demande d’énergie et par conséquent le besoin de gestion d’énergie ainsi que des technologies à haut rendement énergétique pour maîtriser les émissions de carbone.

Le volume de données traitées dans l’Edge va continuer à augmenter. IDC prévoit que le nombre d’applications dans l’Edge augmentera de 800 % d’ici 2024[2]. Cette croissance entraînera également une augmentation de l’énergie utilisée par l’Edge computing. Par conséquent, nous voyons déjà des clients intégrer le développement durable dans leurs déploiements Edge. Les projets en Edge computing devront prendre en compte les initiatives environnementales que prennent les entreprises si l’on veut atteindre les objectifs mondiaux de réduction des émissions de CO2.

Les équipes informatiques auront recours aux technologies pour surveiller et optimiser la consommation d’énergie. La gestion de centaines de ces systèmes périphériques Edge sur leurs réseaux peut être fastidieuse. Heureusement, les logiciels de surveillance permettent désormais de gérer ces systèmes à distance sans avoir de personnel informatique sur site. Chez Schneider Electric, nous continuerons à faire évoluer nos solutions vers un Edge computing respectueux de l’environnement. L’ADN de notre entreprise et la conception de nos produits sont depuis longtemps basés sur le concept d’optimisation de l’énergie.

En savoir plus sur les solutions d’Edge computing :

Alors que les applications périphériques Edge augmentent, les équipes informatiques ont besoin de ressources pour déployer et gérer ces sites. Découvrez les solutions en Edge computing qui permettent d’assurer la disponibilité, la sécurité physique, la résilience et le développement durable

[2] IDC FutureScape: Worldwide IT Industry 2020 Predictions, Doc # US45599219, Oct 2019.

Traduit de Why Edge Computing Deployments Require Resilient, Sustainable Solutions


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)