Data Centers

L’Edge Computing nouvelle formule pour capter la valeur commerciale de l’IoT : un écosystème de partenariats basé sur une étroite collaboration

team developing IoT and edge computing plan

Equipe développant l’IoT

Ces dernières années, beaucoup d’encre a coulé au sujet de la croissance et du potentiel commercial de l’Internet des objets (IoT) ainsi que de l’edge computing. Par exemple, Gartner, Inc. prévoit un marché de l’Internet des objets (IoT) pour l’industrie et l’automobile de 5,8 milliards de points d’accès en 2020, soit une augmentation de 21 % par rapport à 2019. Fin 2019, 4,8 milliards de points d’accès devraient être utilisés, soit une hausse de 21,5 % par rapport à 2018.

Cependant, si l’on prend un peu de recul, le développement de l’IoT reste immature et son déploiement à grande échelle semble encore loin. Bien qu’il existe des utilisations qui fonctionnent et apportent de la valeur, l’IoT n’a pas encore été acceptée par le grand public. La plupart des hôpitaux, des bâtiments, des sites de production et même des foyers n’utilisent pas encore beaucoup l’IoT.

Team focused on IoT and edge computing strategy

Equipe discutant d’IoT aet de stratégies d’edge computing

Évaluer les progrès de l’IoT parmi un large public

Je suis membre d’un comité consultatif multisectoriel sur l’IoT. Lors de nos réunions trimestrielles, une trentaine d’entre nous discutent de l’évolution de l’IoT. Nous partageons ce qui se passe dans notre secteur en matière d’IoT, et nous apprenons les uns des autres. Je pense que nos réunions reflètent l’évolution actuelle de la tendance de l’IoT, et je voulais vous faire part de nos observations générales :

L’IoT rassemble de nouveaux acteurs issus d’horizons divers

Bien que les principaux acteurs reconnus (fournisseurs informatiques et fournisseurs d’infrastructures physiques tels que Cisco, Dell, Schneider Electric et HP) participent aux réunions de notre groupe consultatif, certaines des voix les plus influentes viennent de petits fournisseurs de composants (comme les fournisseurs de capteurs et d’imprimantes, les petites entreprises de logiciels et les fournisseurs de plateformes) et des clients qui utilisent des solutions IoT. Bien que nos réunions soient représentatives d’un large éventail d’acteurs, nous partageons tous le même point de vue : chacun d’entre nous dépend de tous les autres pour réussir son déploiement d’une solution IoT.

L’IoT a un potentiel de création de valeur commerciale, mais tous les acteurs doivent travailler ensemble pour dégager cette valeur.

La plupart des acteurs s’accordent à dire que les possibilités offertes par l’IoT sont énormes. Cependant, une analyse détaillée du marché montre que les fournisseurs n’en dégageront que de faibles revenus. Par exemple, nous avons discuté d’une affaire générant 20 millions de dollars de revenus et impliquant 86 fournisseurs. Pour certains d’entre eux, comme un fournisseur de câble, le déploiement de l’IoT ne représentait qu’un chiffre d’affaires de 20 000 dollars. Pourtant, sans lui et sans son implication, cette affaire ne peut pas devenir un succès commercial pour le client. D’un autre côté, ce fournisseur de câble doit se dire que cette affaire peut rapidement en engendrer d’autres et lui fournir un revenu significatif régulier dans le futur. Les fournisseurs doivent collaborer plus intensément que d’habitude afin d’obtenir le succès escompté, tant pour le client que pour eux-mêmes.

Une collaboration plus simple et plus efficace

La plupart des déploiements IoT sont complexes, tant du point de vue de l’intégration que de la coordination. Toutefois, les difficultés actuelles ne viennent pas de l’intégration technologique, mais de la manière dont les fournisseurs de technologie collaborent. La gestion des relations entre fournisseurs est essentielle. Prenons, par exemple, le secteur particulier des contrats. La rédaction traditionnelle de contrats entre deux grandes entités peut prendre des semaines ou des mois. Ces accords juridiques portent sur les différents engagements susceptibles d’être pris sur une longue période. Dans le monde de l’IoT, des contrats simples et rapidement mis en œuvre sont nécessaires. Des simulations avec de nouveaux micro-contrats existent. Il s’agit de contrats qui sont rapidement rédigés pour ne traiter que d’une seule activité spécifique entre fournisseurs. Cela permet aux acteurs concernés de passer rapidement à l’étape suivante, à savoir un autre groupe de fournisseurs qui se met en place pour collaborer. Par conséquent, dans un environnement IoT très collaboratif, un simple transfert d’argent nécessite une approche nouvelle et unique.

La contribution de tous les acteurs est nécessaire

Le processus d’accélération de la valeur commerciale de l’IoT est complexe. Tous les acteurs clés devront y contribuer. Il faudra savoir tirer parti de l’expertise des autres pour trouver de nouvelles idées. Par exemple, notre entreprise, Schneider Electric, a créé une nouvelle plateforme ouverte appelée Exchange. C’est un écosystème qui combine la puissance d’une place de marché avec une communauté active en ligne. Les participants entrent leurs domaines d’expertises, et l’application affiche leurs compétences. Le système les met ensuite en relation avec des partenaires et des clients qui ont besoin de cette expertise spécifique. Exchange n’est pas un moyen de répondre à des problèmes d’assistance technique, c’est une nouvelle approche qui engage une communauté d’apporteurs de solutions.

Pour accéder à des ressources supplémentaires sur l’IoT, qui vous aideront dans ce monde connecté, visitez notre page dédiée à l’Edge computing.

Traduit de New Edge Computing Formula for Capturing IoT Business Value: A Partnership Ecosystem Built on Deep Collaboration


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)