Data Centers

Pourquoi les responsables informatiques ont besoin d’infrastructures IT dynamiques pour prendre en charge le Edge Computing et les nouvelles approches d’apprentissage « hybrides » ?

Enseignement en ligne

Selon le World Economic Forum, jusqu’à présent, plus de 1,2 milliard d’enfants dans 186 pays ont été touchés par la fermeture des écoles en raison de la pandémie de COVID-19. Ces fermetures ont incité les établissements scolaires de toutes les régions à remplacer rapidement l’apprentissage en classe par l’apprentissage en ligne.

Par conséquent, les équipes informatiques ont changé d’orientation pour mieux répondre à cette demande en modifiant leur data center et leur infrastructure de Edge Computing. La capacité de prise en charge des approches d’apprentissage « hybride » nécessite une résilience du système informatique et une disponibilité élevée. Ces changements ont non seulement affecté les groupes d’étudiants de la maternelle à la terminale, mais aussi les étudiants de l’enseignement supérieur, que ce soient les établissements universitaires à cycle court ou ceux à cycle long. En fait, l’ensemble des établissements universitaires à cycle court connaissent une augmentation sans précédent du nombre de demandes, car de nombreux étudiants investissent dans des solutions d’apprentissage à moindre coût, tandis que l’accès aux établissements universitaires suivant un cycle de quatre ans (c.-à-d. en vivant sur un campus) est soit limité, soit totalement restreint.

De nombreuses établissements proposent également des environnements d’enseignement hybride, qui allient l’apprentissage en ligne et l’apprentissage en classe où des calendriers échelonnés gérant la présence des étudiants sont prévus pour faciliter la distanciation sociale, réduisant ainsi le risque de transmission de virus.

Même avant la pandémie, les investissements du secteur de l’éducation dans les technologies pédagogiques en ligne étaient en augmentation. Ces investissements mondiaux ont atteint 18,66 milliards de dollars US en 2019, et le marché global de l’éducation en ligne devrait atteindre 350 milliards de dollars d’ici 2025, comme l’a signalé le World Economic Forum les outils qui relèvent de l’éducation en ligne comprennent des applications linguistiques, des tutoriels virtuels, des vidéoconférences et des logiciels d’apprentissage en ligne.

Guide de l'acheteur de solutions

Le personnel informatique du secteur de l’éducation a besoin d’une plus grande disponibilité du Edge Computing

Outre leur impact sur les étudiants, les enseignants et les parents, ces changements influencent également la façon dont les équipes informatiques d’assistance technique conçoivent, exploitent et prennent en charge leurs data centers, leurs applications de Edge Computing ainsi que leurs réseaux de communication. En raison de la transition rapide vers ces environnements élargis d’apprentissage hybride et en ligne, les administrateurs système doivent faire face aux problèmes suivants : formation inadéquate, bande passante insuffisante et outils de gestion primitifs. Dans certains cas, il en résulte une mauvaise expérience utilisateur, ce qui diminue le degré d’apprentissage des élèves.

Cependant, dans les cas où les réseaux sont en ligne et disponibles, et où la bande passante est suffisante, des outils graphiques créatifs, comme des vidéos ou la réalité virtuelle, permettent aux étudiants de retenir un pourcentage beaucoup plus élevé du contenu enseigné virtuellement.

Renforcer la bande passante et la disponibilité des systèmes informatiques avec la surveillance à distance

Les preuves sont loin d’être concluantes à ce stade précoce, mais la plupart des intervenants conviennent que la pandémie a changé à jamais l’avenir de l’éducation. Par exemple, il se pourrait que les jours de neige ou de mauvais temps appartiennent au passé. Pour les équipes d’assistance informatique, l’accent sera mis sur la bande passante et la disponibilité des systèmes. Pour soutenir l’émergence potentielle de contenus multimédias importants transférés sur leurs réseaux, les établissements scolaires devront investir à la fois dans des équipements de mise en réseau plus avancés et dans des dispositifs d’alimentation et de refroidissement de l’infrastructure qui contribuent à préserver la disponibilité du réseau.

Une plate-forme en ligne robuste devrait permettre une surveillance à distance des salles de serveurs, des équipements informatiques, de l’alimentation, du système de refroidissement ainsi que des équipements réseau des armoires de câblage. En effet, le personnel informatique peut être également appelé à faire du télétravail. En activant la visibilité à distance des équipements des salles de serveurs, les administrateurs réseaux peuvent surveiller les performances des systèmes et identifier les anomalies comportementales des équipements nécessitant de la maintenance. Afin d’améliorer davantage la disponibilité des systèmes, les serveurs informatiques et les équipements de communication peuvent être protégés par des systèmes d’alimentation sans coupure (onduleurs) intelligents qui fournissent une alimentation électrique de transition en cas de coupure de courant et qui permettent aux administrateurs de redémarrer les systèmes à distance en cas de besoin.

Accéder aux ressources pour les méthodes d’apprentissage hybride

Pour en savoir plus sur la façon dont les enseignants et leurs équipes informatiques peuvent mieux se préparer au développement des méthodes d’apprentissage en ligne, téléchargez notre brochure (disponible en anglais) « Enseignement supérieur, découvrez une informatique plus performante » ou « Apprentissage en ligne pendant une période inédite ». Ces deux documents fournissent des conseils pratiques aux administrateurs informatiques et aux responsables pédagogiques sur le renforcement de l’infrastructure informatique afin de l’adapter à une approche éducative hybride.


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)