Data Centers

Les applications périphériques Edge Computing se diversifient et avec elles, les Micro Data Centers qui les prennent en charge

Le Big Data et l’Internet des objets font partie des tendances technologiques et des tendances de marché qui ont transformé le paysage de l’informatique distribuée. Alors que, par le passé, les armoires réseau des immeubles de bureaux abritaient des switchs de communication, ces espaces sont désormais occupés par des micro data centers plus puissants mais néanmoins compacts. Et ceux-ci font également leur apparition dans les magasins de vente au détail, dans les usines, dans les entrepôts, dans les bureaux des administrations publiques et dans les établissements de soins de santé de tout type.

Au fur et à mesure que les domaines d’application se diversifient, de nouveaux types et formats de micro datacenters apparaissent sur le marché. Le dernier en date est le 6U à fixation murale de Schneider Electric, qui a été présenté au salon Innovation Summit de Barcelone. Conçu pour un environnement périphérique Edge Computing où l’espace est restreint et où la résilience est indispensable, cet EcoStruxure™ Micro Data Center série C 6U à fixation murale, premier du genre sur le marché, a la forme et taille d’un grand panneau électrique (0,9 m de large sur 0,6 m de long sur 0,3 m de profondeur). Il est conçu pour gagner de la place au sol, puisqu’il permet d’installer en toute sécurité sur un mur les serveurs Edge Computing, l’équipement réseau et l’onduleur.

EcoStruxure™ Micro Data Center série C 6U à fixation murale de Schneider Electric sur Sketchfab

Les défis qui accompagnent le passage au Edge Computing

Pour les utilisateurs finaux, ces nouvelles solutions périphériques Edge Computing répondent à des problèmes qui incluent le besoin d’une informatique critique sur les sites distants, de plus hauts niveaux de sécurité physique et d’un gain de place dans des locaux déjà bien encombrés par les équipements, le personnel et les fournitures professionnelles.

Les fast-foods constituent un excellent exemple illustrant le besoin croissant de capacités Edge Computing plus puissantes. Les bornes numériques commencent à faire leur apparition dans ces restaurants. Les clients n’ont plus besoin d’attendre qu’un caissier se libère, il leur suffit de passer leurs commandes sur une borne. Si cette innovation peut être synonyme de commodité accrue pour le client, il n’en reste pas moins que l’activité peut se retrouver paralysée en cas de panne de l’ordinateur local exécutant le logiciel de la borne ou tout autre processus associé. Pour que les fast-foods puissent rester des lieux de restauration rapide, les applications périphériques Edge Computing devront y être protégées de la même façon que les applications de data center critiques.

Le déploiement d’équipements informatiques critiques dans des lieux n’ayant jamais abrité auparavant de serveurs, de dispositifs de stockage et d’équipements réseau peut se révéler une tâche ardue. Environnements poussiéreux, grand nombre de personnes s’affairant ou absence d’expertise technique sur site : tous ces aspects peuvent entraîner des arrêts imprévus de l’activité. Les propriétaires de micro data centers doivent par conséquent augmenter à la fois la sécurité physique et la visibilité à distance sur ces systèmes.

Une résilience semblable à celle caractérisant n’importe quel data center est en fait désormais nécessaire sur certains de ces sites, ce qui implique la mise en œuvre de fonctions d’alimentation de secours sur batterie, de protection de l’alimentation, de surveillance à distance, de redondance, de refroidissement et de conceptions standardisées. Ces éléments de résilience qui n’étaient auparavant pas d’actualité commencent à devenir déterminants dans la mesure où, pour la plupart de ces nouveaux systèmes périphériques Edge Computing, un arrêt de fonctionnement n’est tout simplement pas envisageable.

Des solutions variées permettant de prendre en charge une multitude d’applications de niche

Au cours des deux dernières années, les applications périphérique Edge Computing se sont diversifiées et avec elles, les types de micro data centers disponibles, afin de répondre aux besoins en Edge Computing des utilisateurs finaux. En fait, la définition d’un micro datacenter peut varier considérablement selon la personne à qui vous parlez.

Un système très élémentaire peut être constitué d’une simple armoire rack (sécurité physique) et d’un onduleur fournissant une protection de l’alimentation et une alimentation de secours sur batterie. L’ajout d’un simple switch et d’un serveur suffit pour pouvoir procéder à la collecte locale et au partage des données. Mais certains micro data centers peuvent également intégrer des conceptions modulaires, comprenant des solutions scellées équipées de systèmes informatiques hyperconvergés et de composants renforcés résistant à la poussière et à l’humidité des environnements difficiles, ainsi que de technologies d’extinction incendie et de refroidissement intégrés.

La taille et la complexité requises du micro data center dépendent de la technologie informatique nécessaire pour répondre aux besoins de l’activité, à l’objectif de productivité et/ou aux exigences de l’application locale devant être prise en charge.

Le nouvel EcoStruxure Micro Data Center 6U à fixation murale est à cet égard l’outil idéal puisque grâce à son format compact et à son faible encombrement, il est plus compact et moins intrusif que les solutions en rack classiques posées au sol. Les paramètres de conception contribuent à réduire les arrêts causés par des erreurs humaines, les opérateurs système bénéficiant ainsi d’une plus grande tranquillité d’esprit. Par ailleurs, grâce à son emballage résistant aux chocs, les partenaires et les intégrateurs peuvent préintégrer les équipements informatiques et procéder ainsi à des déploiements rapides et standardisés. Le filtre antipoussière et le ventilateur intégrés en font la solution idéale pour les environnements de l’industrie légère. Le 6U à fixation murale permet la prise en charge d’opérations critiques dans des environnements non informatiques.

Assistance technique à distance : un facteur clé de réussite

Sur la plupart des sites Edge Computing, aucune expertise technique n’est disponible pour gérer le micro data center local. Le propriétaire du micro data center dispose alors de trois solutions pour surveiller le site :

  • Gestion par le propriétaire lui-même– Si le propriétaire dispose de personnel pouvant assumer cette responsabilité supplémentaire, celui-ci peut utiliser un logiciel de surveillance afin d’effectuer un contrôle à distance, à tout moment et depuis n’importe quel endroit.
  • Gestion par le fournisseur de technologie local– Il existe un vaste réseau de fournisseurs de services gérés (MSP) et de fournisseurs de services informatiques locaux spécialement formés pour gérer les nouveaux environnements périphériques Edge Computing.
  • Pour les déploiements de plus grande envergure, gestion par le fabricant de l’équipement informatique– Le bureau de service Schneider Electric peut par exemple surveiller à distance votre infrastructure informatique physique 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 et ce, dans le monde entier. Si des opérations de réparation ou de maintenance planifiée sont nécessaires, des gestionnaires services détachés sur site (FSR) ou des partenaires peuvent être automatiquement envoyés sur le site. Cela permet de répondre aux problèmes de manière plus rapide et proactive, tout en améliorant la disponibilité globale des systèmes.

Téléchargez le livre blanc relatif au Edge Computing

Pour en apprendre plus sur la façon dont les micro data centers peuvent répondre aux besoins périphériques Edge Computing des entreprises et apporter une garantie de sécurité dans un monde connecté, téléchargez le nouveau livre blanc « Practical Guide to Ensuring Availability at Edge Computing Sites » (Guide pratique pour assurer la disponibilité sur les sites Edge Computing). Pour plus d’informations sur le micro data center 6U à fixation murale et les avantages qu’elle offre, accédez à notre récent communiqué de presse. Si vous vous rendez au salon Innovation Summit de Paris, découvrez par vous-même le dernier micro data center à fixation murale de Schneider Electric.


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)