Data Centers

Un moyen rapide et économique d’installer des modules de racks informatiques Pods dans les data centers

En tant qu’analyste senior de recherche au Science Center de Schneider Electric, j’ai le privilège d’observer et de travailler quotidiennement avec nos ingénieurs de conception et d’application système. Je suis toujours très inspiré et impressionné par leur créativité et leur quête inlassable d’améliorations, que ce soit par un meilleur rendement, des coûts amoindris, une efficience accrue etc. Notre marché concurrentiel rend évidemment indispensable l’amélioration continue.

Le Science Center relève de la Direction des Technologies. Nous sommes en quelque sorte comme une entité neutre qui teste et vérifie la conception et le rendement des designs développés par les divisions produits. Nos recherches quantitatives nous servent à élaborer des pratiques de référence, concernant la planification, la conception, l’utilisation et la maintenance des data centers. Et nous rendons généralement ces travaux publics sous la forme de Livres blancs et de TradeOff Tools.

Ce fut par exemple récemment le cas de notre nouvelle structure de module de racks informatiques, l’HyperPod. Il s’agit d’une structure de support autonome, conçue pour assurer le confinement de l’air dans des racks de formes et de dimension diverses; tout en s’adaptant à une grande variété de configurations de refroidissement et d’alimentation. Au-delà de sa souplesse, il est destiné à rendre l’installation des modules de racks informatiques plus simple, plus rapide et plus économique. Mais est-ce bien le cas ? C’est à mon équipe qu’incombait la responsabilité de le découvrir.

Rack informatique simple et rapide d'installation dans un Data Center

Mesurer le coût et le temps de l’installation avec des modules rackables Pods

Nous avons travaillé avec notre équipe des services conception-construction pour définir un calendrier et des coûts de projet réalistes pour la construction d’un «espace blanc» pour un data center en colocation traditionnel de 1.3 MW. Cela supposait un sol surélevé avec vide d’air, un refroidissement du périmètre, le confinement d’une allée froide, une distribution d’énergie 2N et une densité de puissance moyenne de 6kW par rack. On a comparé cela à la construction du même espace à l’aide de l’HyperPod, qui réduit considérablement les travaux de toiture et de soubassement et abaisse le niveau requis de surélévation du sol.
Nous avons scrupuleusement veillé à faire une comparaison impartiale pour nous assurer de déterminer la valeur exacte de cette nouvelle structure Pod. Si on considère que les équipes d’installation n’avaient pas beaucoup d’expérience relative à cette nouvelle solution, nous pensons que notre estimation de calendrier d’installation d’HyperPod est très prudente. Toujours est-il que dans notre étude de cas, nous avons constaté que la conception en modules rackables dans les cadres HyperPod offre une réduction de 21% du temps d’installation et de 15% du coût par rapport aux méthodes traditionnelles.

Lisez l’étude de cas pour en savoir plus sur notre analyse des avantages d’HyperPod

Lisez cette étude de cas, pour avoir plus de détails sur notre analyse des avantages d’HyperPod
Je vous invite à lire le Livre blanc 263 pour comprendre quelle méthodologie et quels présupposés permettent de réaliser des telles économies. Regardez également cette vidéo pour comprendre comment la mise en place d’un cadre autonome pour les racks informatiques, construit parallèlement au montage des modules; peut apporter d’importants gains de temps à votre data center.

Auteur : Patrick Donovan
Article original : Lire en Anglais


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)