BâtimentsSanté

Une installation électrique sûre et fiable au CHU de Lille

Hôpital Jeanne de Flandres à Lille

Derrière la fiabilité de l’installation électrique et la continuité de service à l’hôpital, demeurent une équipe technique efficace et des équipements performants, sans que le personnel soignant ou les patients ne s’en doutent. Même dans des conditions météorologiques extrêmes, ils ne perçoivent ni creux de tension, ni coupure de courant, ni problème sur le réseau électrique. C’est précisément la situation existante au CHU de Lille, qui est en cours d’évolution, pour être encore plus sûre. Entretien avec Wilfrid Descamps, responsable du service Maintenance, Infrastructure et Exploitation de l’établissement.

 

Découvrez la success story du CHU de Lille ci-dessous :

 

500 000 m², 3 300 lits, 12 hôpitaux : le Centre Hospitalier Universitaire de Lille est l’un des plus importants établissements de santé en France, concentré sur un même site géographique. « C’est une petite ville dans la ville, décrit Wilfrid Descamps. Ici, la plupart des installations électriques dataient des années 1980. Elles fonctionnaient encore parfaitement bien, mais avec le temps, elles se trouvaient confrontées à différents enjeux. »

Une puissance limite de la distribution électrique, un besoin de sécurisation de la centrale de secours, des problèmes de cheminement des câbles

Parce que le site avait plus que doublé en 40 ans, la puissance des câbles qui provenaient du distributeur d’électricité Enedis étaient devenue trop juste. Les câbles haute tension arrivant du poste d’alimentation, même s’ils étaient conformes à la réglementation, se croisaient parfois aux mêmes endroits, ce qui peut être gênant. De surcroit, la centrale de secours, composée de sept groupes électrogènes, commençait à présenter un problème de redondance et de sécurité. « Pour toutes ces raisons, nous avons lancé une consultation en 2018 pour sécuriser et fiabiliser l’installation électrique du CHU, rapporte Wilfrid Descamps. Et l’entreprise qui a remporté l’appel d’offre nous a proposé une solution globale Schneider Electric, conformément à notre installation électrique existante. »

Doublement du poste de livraison et de la centrale de secours

Plan de l'installation électrique du CHU

Le projet d’évolution de l’installation électrique du CHU de Lille a d’abord consisté à passer d’un unique poste d’alimentation sur le site à deux postes de livraison. Ils sont alimentés depuis deux postes Enedis, situés autour de Lille à Wattignies et Sequedin, ce qui renforce la sécurité. Le problème de puissance des câbles est de cette manière résolu puisque l’installation est dédoublée, ainsi que leur cheminement qui part de deux postes différents. Par ailleurs, une centrale de secours a été ajoutée au sud du CHU, en plus de l’ancienne qui est au nord. « L’ensemble de ces équipements sont fournis par Schneider Electric, souligne Wilfrid Descamps, comme toutes les armoires électriques, les transformateurs et les cellules au départ des quatre boucles haute tension, qui desservent tous nos bâtiments. »

Un pilotage pour la gestion de l’énergie et des fluides

Au-delà de cette problématique de la sécurisation de la distribution électrique, Wilfrid Descamps avait aussi des enjeux énergétiques, de qualité d’énergie et de monitoring des consommations.

Logiciel Power Monitoring Expert en application au CHU

« Le logiciel que nous utilisions pour faire le suivi de l’énergie l’ancienne installation n’existait plus, déplore-t-il. Le responsable technique et commercial de Schneider Electric nous a présenté le logiciel Power Monitoring Expert (PME). Nous nous sommes aperçus que cet outil pouvait nous apporter beaucoup plus que la seule gestion de notre architecture électrique. Il nous a permis de voir plus loin et nous a convaincus. » A plus ou moins long terme, PME lui servira à communiquer avec d’autres réseaux que les systèmes électriques, pour monitorer les autres fluides, comme l’eau ou le chauffage.

Des tests 100 % concluants pour une installation électrique sûre et fiable

Aujourd’hui, les travaux sont toujours en cours et vont se dérouler jusqu’en 2023. « Mais déjà, on a amélioré la sécurisation du site, par une meilleure répartition des puissances, résume Wilfrid Descamps. Les essais de basculement et de monitoring ont été réalisés en usine sur un banc de test et sur site en réel, et tout fonctionne parfaitement. Le système nous permet d’automatiser totalement nos postes, les cellules sont motorisées et peuvent être pilotées à distance. Nos agents ont commencé à être formés, sur le système de supervision et cela va se poursuivre avec une formation plus pointue à PME. Nous avons hâte que l’outil soit mis en service au CHU de Lille. C’est pour bientôt ! »

 

Pour aller plus loin :

– 2min pour comprendre la modernisation du CHU de Lille en visionnant cette vidéo ici

– Pour en savoir plus sur les solutions EcoStruxure pour la santé de Schneider Electric, rendez-vous ici

– Si vous avez déjà un projet et/ou que vous voulez obtenir des informations, contactez un expert.


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)