BâtimentsSanté

IntenCity : « Un immeuble à ce point décarboné donne de l’espoir ! »

Le Technopole Alpes Santé à Domicile & Autonomie (TASDA) est le centre expert pour le bien-vieillir à domicile. C’est une structure reconnue sur notre région grenobloise. La complémentarité entre le TASDA et Schneider Electric donne une réelle dynamique, pour répondre à la loi ″Grand Âge″, que nous attendons au plus tôt. Dans ce contexte, nous avons accueilli Lauriane Ranchon et Amandine Porcher Sala, Cheffes de projet au TASDA, dans notre bâtiment IntenCity avec un grand plaisir. Entretien avec Lauriane Ranchon, qui nous a livré leurs premières impressions.

Quelle est la mission principale du TASDA ?

Lauriane Ranchon – Le TASDA a été fondé par le pôle de compétitivité Minalogic et le CHU de Grenoble, deux acteurs majeurs du numérique et de la santé. Une de nos missions est donc d’accompagner l’intégration des solutions numériques dans les pratiques métiers du médicosocial. L’autonomie à domicile et l’autonomie énergétique relèvent des mêmes enjeux : celui de permettre à tous de rester chez soi le plus longtemps possible dans des conditions de confort et de sécurité optimales. Dans ce sens, nous étions vivement intéressées par la visite du bâtiment IntenCity.

Qu’est-ce qui vous a particulièrement marquées lors de votre visite ?

LR – Le moins que l’on puisse dire, c’est que le bâtiment a tenu ses promesses. Dès l’entrée, j’ai été émerveillée par les espaces, le calme, la luminosité, l’esthétique des locaux. On s’y sent vraiment bien avec ces immenses baies vitrées ouvertes sur la nature. Certains dispositifs, comme la caméra à l’entrée, capable de mesurer notre température à distance pour détecter d’éventuels cas de Covid-19, pourraient trouver une application utile au domicile ! Nous avons également noté le plaisir de travailler dans ce bâtiment de notre guide Pascal Bonnefoi et l’Energy Manager d’ENGIE Éric Boden. On a eu l’impression qu’ils se sentaient privilégiés ici.

Qu’est-ce qui se rapproche de votre pratique au TASDA ?

LR – Nous avons remarqué que les usages des personnes occupant le bâtiment ont été pris en compte dans sa conception. L’humain est au cœur de l’utilisation des lieux. Dans le cadre de notre activité de living lab, nous prônons aussi l’intégration des besoins des usagers dans le processus d’innovation. Il est donc appréciable de voir au sein d’un bâtiment où la gestion de l’énergie est millimétrée que les collaborateurs peuvent, à façon, ouvrir les fenêtres, baisser ou montre la température. Le bâtiment et son système de gestion s’adaptent aux usages des hommes et non l’inverse. C’est la clé d’une appropriation réussie ! Tout a été pensé pour que les occupants utilisent chaque lieu au gré de leurs envies, même les escaliers servent de ″bureaux″ et d’espace d’échanges.

En quoi IntenCity peut renforcer votre volonté de collaborer avec Schneider Electric ?

LR – IntenCity est un site propice aux rencontres, qui offre l’opportunité à chacun de mieux se connaître. Citons l’exemple de l’Innovation Cube, un espace collaboratif au sein du bâtiment ″ouvert″ aux partenaires. Nous pourrions organiser nos ″focus groups″ avec des seniors dans ce lieu qui est une illustration de la dynamique collaborative qui caractérise notre écosystème d’innovation Grenoble Isère. Les participants et les personnes avec qui nous collaborons seront particulièrement sensibles au volet durable d’Intencity. C’est effectivement rassurant de constater qu’un bâtiment aussi grand peut émettre si peu de gaz à effet de serre. De quoi nous donner plus d’espoir sur l’avenir de la planète !

 

Cet article a été rédigé par Fabrice Broutin, Directeur Santé pour Schneider Electric France

 

 

Pour en savoir plus sur les solutions EcoStruxure™ pour la santé, contactez nos experts.


Pas de réponses

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)