BâtimentsSanté

Pourquoi la crise actuelle pourrait être un moment décisif pour la construction d’un avenir plus durable ?

La crise actuelle est un moment décisif pour la société moderne. Elle nous rappelle brutalement notre vulnérabilité et notre interdépendance face aux menaces mondiales. Considérons-la comme un tournant vers la construction d’un avenir plus durable.

Crise

Un rappel brutal de nos vulnérabilités

La crise a mis en évidence la vulnérabilité des êtres humains

En quelques semaines, un nouveau virus a provoqué une crise sanitaire sans précédent. D’une épidémie locale elle est devenue une crise sanitaire mondiale. Sa vitesse et son ampleur d’infection ont surpris tout le monde. Mais grâce aux efforts considérables déployés à l’échelle mondiale par les professionnels de la santé qui sauvent des vies en première ligne et par ceux qui maintiennent les infrastructures essentielles en état de marche afin que nous puissions rester connectés, nous avons commencé enfin à voir les nouveaux cas d’infection ralentir dans certaines régions du monde. Alors que nous nous préparons pour l’avenir, l’amélioration des infrastructures sera cruciale pour surmonter les crises futures.

La crise a mis en évidence la fragilité de nos économies

La crise sanitaire a obligé notre société à prendre des mesures drastiques. À son apogée, près de la moitié de l’humanité était confinée. Les villes autrefois peuplées ont été vidées et occupées par le vide. Ces mesures ont déclenché une crise économique mondiale sans précédent, plongeant l’économie mondiale dans une récession aux conséquences profondes. A titre d’exemple, le nombre de personnes inscrites en catégorie A en France hors Mayotte, c’est-à-dire sans aucune activité dans le mois, a enregistré un bond spectaculaire : +843.000, ou +22,6 % selon Les Echos. Et les projections du Fonds monétaire international indiquent que l’économie peut se contracter à une échelle que nous n’avons pas vue depuis la Grande Dépression. Alors que nous entamons la reprise, la manière dont nous envisageons notre avenir après la crise pourrait être un moment décisif.

Sustainable future

Un tournant vers la construction d’un avenir plus durable

Le monde qui sortira de cette crise sera différent. Tout ce que nous faisons après la crise doit être fortement axé sur la construction d’un avenir viable.

La crise a montré que la santé est primordiale

  • La crise a mis en évidence de graves lacunes dans notre système de santé, tant dans les pays développés que dans les pays émergents. Même les pays disposant d’infrastructures de soins de santé de pointe et du plus grand nombre de lits pour 1 000 personnes ont été confrontés à des difficultés en raison de la crise sanitaire. La crise a également montré qu’une chaîne d’approvisionnement trop étendue pour les médicaments, le matériel de soins de santé, sans parler des équipements de protection individuelle, pouvait menacer les meilleurs plans d’atténuation de la pandémie en raison d’une grave pénurie d’approvisionnement.
  • Pour se préparer à la prochaine crise sanitaire, des investissements massifs doivent être consacrés aux systèmes de santé. Cela signifie qu’il faut donner la priorité aux investissements dans les infrastructures de santé publique telles que les hôpitaux, l’eau potable et l’assainissement. Et comme la population vieillissante (les personnes âgées de 60 ans et plus) devrait passer de 962 millions en 2017 à 2,1 milliards d’ici 2050, les infrastructures de santé actuelles doivent s’agrandir rapidement.

La crise a considérablement accéléré la transformation numérique de nos sociétés

  • Pendant la crise, nous avons connu une avancée incroyablement rapide de la numérisation. La vidéoconférence nous a permis de rester connectés malgré le confinement. La poursuite des cours a été rendue possible grâce à des plateformes en ligne telles que « Ma Classe à la Maison ». La plupart des entreprises ont adopté le télétravail. De même, les propriétaires et les exploitants d’immeubles ont tiré parti d’outils numériques permettant une surveillance hors site pour hiérarchiser les opérations de maintenance lorsque l’accès à leurs installations leur était fortement restreint.
  • L’après-crise permet de tirer parti de cette dynamique pour accroître la résilience et la durabilité de nos économies. Les émissions du secteur des transports, qui représentent actuellement 23 % des émissions mondiales de carbone, peuvent être réduites grâce aux outils numériques, et une numérisation plus poussée peut aider les entreprises à se préparer à de futures perturbations. Cette nouvelle vie numérique nécessitera des investissements dans de nouvelles infrastructures numériques et une révolution de la dorsale électrique qui la soutient pour assurer son efficacité.

La crise nous a appris une leçon précieuse sur la notion “d’aplatir la courbe”

  • « Aplatissez la courbe » – il s’agit d’un message simple et clair : agissez maintenant ou faites face à des conséquences désastreuses. Alors que nous passons à la nouvelle normalité, c’est le moment décisif où nous pouvons appliquer ce principe à notre lutte contre le changement climatique. Les dix prochaines années sont cruciales pour déterminer si notre bataille sera gagnée ou perdue. Des solutions sont disponibles dès à présent c’est pourquoi il est urgent d’accélérer et d’intensifier notre action.
  • Alors que les gouvernements cherchent des moyens de reconstruire l’économie et d’œuvrer pour un avenir plus durable, le moment est venu de s’engager dans une transition vers une énergie propre. Cela signifie une transition entièrement électrique vers les énergies renouvelables et une approche entièrement numérique pour construire à l’échelle et apporter des gains d’efficacité.
  • La crise sanitaire nous a appris que la coopération mondiale est nécessaire pour relever les défis mondiaux. La bataille du climat ne peut être gagnée seule. Nous devons travailler ensemble pour « aplatir la courbe » du changement climatique.

Les soins de santé, la numérisation et le changement climatique doivent être nos priorités

La crise actuelle contraint notre société à faire une dure pause. D’une part, cette épidémie a révélé nos vulnérabilités face aux menaces mondiales. D’autre part, elle a offert à beaucoup d’entre nous une chance unique de ralentir et de réfléchir à la manière d’éviter des catastrophes similaires. Alors que nous nous préparons à un avenir résistant et durable, nous devons concentrer nos efforts sur l’amélioration de nos systèmes de santé, l’accélération de la numérisation et la poursuite de notre lutte contre le changement climatique. Tirons les leçons de la crise actuelle et transformons-la en opportunité pour un avenir meilleur !

Pour plus d’informations, vous pouvez lire le nouveau livre blanc : Sept étapes pour réduire le risque de maladies infectieuses dans les hôpitaux


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)