Bâtiments

Comment le digital peut-il aider les propriétaires de bâtiments & gestionnaires d’actifs immobiliers ?

Dans le contexte de la crise actuelle, les défis et les obstacles auxquels sont confrontés les propriétaires et les exploitants de bâtiments sont sans précédent. Les équipes chargées de la gestion des bâtiments, quel que soit le secteur, sont confrontées à des défis stressants qui sont loin d’être habituels.

Pour les équipes qui gèrent des sites où se déroulent des opérations critiques, il est d’autant plus crucial de veiller à ce que tout fonctionne pour la sécurité des occupants. Pour de nombreux autres bâtiments, les exploitants doivent s’adapter, en continuant à assurer les opérations de manière fiable et efficace avec un personnel réduit sur site. Et tout cela doit être fait en respectant les contraintes budgétaires.

Pour assurer la continuité des installations dans ces conditions uniques, les outils digitaux apportent un gain d’efficacité non négligeable. De nombreux bâtiments bénéficient déjà du passage des commandes analogiques à des infrastructures de distribution électrique et de CVC connectées et compatibles avec l’IoT. Ces bâtiments plus intelligents permettent une meilleure visibilité, un meilleur contrôle et le support de services à distance.

Les propriétaires et les opérateurs ont désormais les moyens de répondre aux objectifs de gestion et de maintenance des installations, même dans des circonstances exceptionnelles. Examinons quelques exemples spécifiques.

Illuminated office buildings at Canary Wharf, London

1. La digitalisation permet de renforcer la résilience en cas de crise

Les opérations critiques se déroulant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, il est vital de rester bien en amont des risques. Les systèmes d’alimentation et de climatisation digitalisés fournissent automatiquement des mises à jour et des alertes en temps réel aux ordinateurs de bureau et aux appareils mobiles du personnel des installations.

La maintenance prédictive est désormais possible grâce à des dispositifs intelligents et connectés comme les compteurs d’énergie et les contrôles de bâtiments intelligents, et à des analyses logicielles générées par des logiciels intégrés de gestion de l’énergie et de gestion des bâtiments. Ces dispositifs aident à anticiper les dysfonctionnements potentiels des équipements électriques et de CVC critiques, en utilisant des diagnostics et algorithmes puissants pour hiérarchiser les conditions d’alarme et recommander des actions immédiates.

Grâce à ces conseils, les équipes des installations peuvent s’assurer que les réseaux électriques fonctionnent parfaitement et que les flux d’air sont optimisés pour le confort des occupants sur place, sans compromettre la sécurité.

2. Maîtriser les coûts pendant les périodes d’occupation réduites

Michelle Russo, PDG de hotelAVE, se référant à la récente étude de l’organisation sur l’industrie hôtelière, note que la situation actuelle « exige que tous les hôtels… mettent en œuvre des initiatives urgentes et agressives de maîtrise des coûts ». C’est un bon conseil pour toutes les entreprises qui connaissent des périodes de faible occupation.

La digitalisation permet d’économiser des coûts d’exploitation en permettant la surveillance du système électrique et des charges dans l’ensemble de l’établissement, y compris le système de chauffage, de ventilation et de climatisation, l’éclairage, etc. Le suivi des modèles de consommation d’énergie peut révéler des poches d’opportunités importantes, par exemple en identifiant les équipements non critiques qui peuvent être arrêtés. La visibilité numérique de l’état des équipements peut également permettre d’identifier les besoins de maintenance critiques, ce qui permet aux techniciens d’agir efficacement pour minimiser ou éviter les perturbations.

3. Maintenir les opérations avec un accès ou des ressources limités

Grâce aux outils numériques, vous pouvez gérer à distance jusqu’à 70 % de vos opérations de construction. Cette capacité est une nécessité pour maintenir la continuité des activités en cas de crise. Comme l’indique l’Uptime Institute : « Dans des situations comme celle-ci, les installations critiques sont confrontées à des défis particuliers, en raison à la fois du risque d’indisponibilité du personnel clé, pour cause de maladie ou de quarantaine, et d’autres impacts à long terme qui pourraient affecter la capacité de l’opérateur à maintenir une disponibilité continue ».

Dans une situation de crise, l’accès aux installations peut être fortement limité, ce qui rend la maintenance ou l’entretien plus difficile. Pour le personnel des installations ou des services contractuels qui se voit accorder l’accès, il est important que son travail soit aussi organisé et efficace que possible. Les solutions de gestion de l’énergie et de gestion des bâtiments connectées aident, en fournissant la bonne information, au bon moment, aux personnes qui en ont besoin.

Des diagnostics approfondis des équipements peuvent être effectués avant une visite de service. En fait, l’équipe de maintenance peut analyser à distance les conditions sur place à la suite d’alarmes pour identifier la cause première d’un problème et ses éventuelles conséquences. Cela peut aider à prendre une décision éclairée sur la question de savoir si la situation est suffisamment critique pour qu’une équipe de maintenance puisse entrer dans l’installation.

Une fois à l’intérieur, l’équipe de service sera mieux préparée avec une gamme complète d’informations de diagnostic, pour l’aider à localiser rapidement l’équipement à entretenir et donc à minimiser le temps nécessaire pour effectuer la maintenance requise.

Dans des moments comme celui-ci, les professionnels du secteur fluctuent et s’adaptent à des circonstances qui évoluent régulièrement. Il s’agit notamment de faire face à la réduction des effectifs. Avec la possibilité d’avoir moins de techniciens d’ingénierie sur place, une infrastructure de bâtiment numérisée fournit la plate-forme pour soutenir les services à distance. Selon l’Uptime Institute, « l’utilisation de l’automatisation et de la surveillance à distance peut permettre aux installations de fonctionner plus efficacement et plus longtemps, avec moins de besoin de personnel sur place ».

Les propriétaires et les exploitants de bâtiments doivent consulter leurs partenaires de services d’électricité ou de CVC, ou leur fournisseur de solutions d’alimentation et de gestion des bâtiments, pour s’assurer qu’ils maximisent les capacités à distance. Des équipes d’experts sous contrat exploiteront l’infrastructure numérisée du bâtiment pour effectuer une surveillance hors site. Grâce à des outils d’analyse basés sur le cloud, les fournisseurs de services peuvent identifier, hiérarchiser et coordonner de manière proactive les réparations et la maintenance urgentes afin de garantir que chaque installation continue à fonctionner de manière fiable, efficace et rentable.

Pour en savoir plus sur les stratégies visant à améliorer la continuité opérationnelle et commerciale, découvrez nos solutions EcoStruxure Power et EcoStruxure Buildings.


No Responses

Leave a Reply

  • (will not be published)